samedi,19 septembre 2020
Accueil A La Une Gabon : le PLG appelle le gouvernement à plus de transparence

Gabon : le PLG appelle le gouvernement à plus de transparence

C’est par le bias d’un communiqué que le Club de réflexion Pour Le Gabon (PLG) a exhorté le gouvernement à adopter une procédure de communication transparente dans la gestion de la crise sanitaire liée à la pandémie Covid-19 au Gabon. La plate-forme de réflexion n’a pas manqué d’inviter les populations au respect scrupuleux des mesures et des gestes barrières préconisés par les autorités sanitaires internationales. 

C’est dans un contexte social fortement marqué par la propension ascendante du coronavirus sur le territoire avec un bilan actuel de 18 cas positifs pour un un décès que le Club de réflexion Pour Le Gabon (PLG) a tenu à réaffirmer son soutien à l’action gouvernementale dans la lutte contre la propagation du Covid-19 au Gabon. Occasion propice pour interpeller les populations au respect des mesures préventives édictées par l’organisation mondiale de la Santé (OMS).

Par ailleurs, le PLG a appelé « l’ensemble des pouvoirs publics sur la transparence dont ils doivent faire preuve afin d’informer nos compatriotes sur les projections de propagation de l’épidémie, et les actions concrètes retenues dans le plan de riposte de notre pays », a précisé son secrétaire général Christian Émane Nna. Une manière d’interpeller l’exécutif en vue d’optimiser sa gestion de cette crise sanitaire car si le Comité de pilotage du plan de veille et de Riposte contre l’épidémie à Coronavirus (Copil) s’évertue à tenir les points de presse journalier, il lui est trop souvent reproché de ne communiquer que sur les états sanitaires des patients. 

C’est pour ce faire que le PLG a proposé des points d’amélioration des mécanismes de gestion actuelle. Il s’agit entre autres de faire la lumière au sujet de la commande de matériels divers, de collaborer pleinement avec les partenaires au développement, d’évaluer les capacités et les besoins sanitaires actuels, sélectionner et rendre publique la liste des différents fournisseurs en matériels, assurer la coordination générale de la riposte, prendre des mesures économiques et sociales pour soutenir les entreprises, mettre en place un Comité chargé d’organiser et d’assurer le suivi pédagogique des élèves et étudiants et mettre à contribution le Fonds Gabonais d’Investissements Stratégiques (FGIS).

Un moyen également d’interpeller le gouvernement sur la nécessité de mettre en place, de façon urgente, un mécanisme et une commission pour mettre en place les mesures d’accompagnement afin de trouver une solution sur le volet social car cette crise bien que sanitaire, devra sans aucun doute toucher les classes sociales les plus faibles du Gabon.

Laissez votre commentaire

Global Media Time Gifpx
Pharel Boukikahttp://gabonmediatime.com/
Titulaire d'une Licence en Communication, d'une Licence en Economie et Gestion et d'un Master en droit Privé, mon appétence pour le journalisme est mise en exergue au quotidien à travers mes analyses sur Gabon Media Time dont je suis le Rédacteur en Chef.
Street 103 Gabon Gmt