vendredi,22 octobre 2021
AccueilA La UneGabon: «le pic de la seconde vague est passé», selon le COPIL

Gabon: «le pic de la seconde vague est passé», selon le COPIL

Ecouter cet article

Selon le Comité de pilotage du plan de veille et de riposte contre l’épidémie à Coronavirus au Gabon (Copil-Coronavirus), dans son rapport de ce lundi 26 avril 2021, les indicateurs concernant la situation épidémiologique du pays révèlent une stabilisation de la pandémie depuis quelques jours. Avec  135 nouveaux cas positifs recensés le weekend écoulé, le Copil-Coronavirus estime que « le pic de la seconde vague est passé ».  

Après 4 longs mois de riposte régulière contre le Coronavirus depuis le début de la seconde vague dès janvier 2021 avec une flambée des contaminations régulières, le Comité de pilotage et du plan de veille et de riposte contre l’épidémie à coronavirus vient d’indiquer que la seconde vague de la pandémie a atteint son pic au Gabon. Une annonce qui selon le Dr. Guy Patrick Obiang Ndong, démontre « l’efficacité des mesures gouvernementales prises pour freiner l’évolution exponentielle de la seconde vague ».    

A en croire le Copil-Coronavirus dans son rapport de ce lundi, la situation semble s’améliorer, avec une baisse sur les principaux indicateurs épidémiologiques. Les chiffres font en effet état d’une « diminution progressive » d’environ 30% de nouvelles contaminations, de malades hospitalisés et de décès (0 enregistré à ce jour). Avec 135 nouveaux cas positifs recensés le weekend écoulé sur 5517 prélèvements, le Copil-Coronavirus estime que « le pic de la seconde vague est passé ».

Toutefois, il serait trop tôt d’indiquer que les contaminations sont désormais maîtrisées. Le Comité de pilotage et du plan de veille et de riposte contre l’épidémie à coronavirus au Gabon a d’ailleurs indiqué que « par principe de précaution, nous restons très attentifs à l’évolution de la situation épidémiologique ». Rappelons à cet effet que la cheffe du gouvernement Rose Christiane Ossouka Raponda promettait à la faveur d’une allocution en février dernier « un allègement des restrictions si le nombre de contaminations par jour retombait en deçà de 50 ».

Laissez votre commentaire

Enami Shop