vendredi,10 juillet 2020
Accueil A La Une Gabon: le personnel de santé menace de déserter les hôpitaux en pleine...

Gabon: le personnel de santé menace de déserter les hôpitaux en pleine crise de Covid-19

Face au mépris dont il dit être victime de la part du gouvernement, alors qu’il est en première ligne dans la lutte contre la propagation du Covid-19, le personnel de santé a décidé de durcir le ton. C’est par le biais d’un  préavis de grève envoyé au Premier ministre Julien Nkoghe Bekale que ces derniers ont indiqué qu’ils déserteront le mercredi 20 mai prochain les structures hospitalières si leurs revendications ne sont pas prises en compte. Une position qui semble surprenante pour le ministère de la Santé alors que le pays traverse une crise sanitaire grave qui nécessite le concours de chacun. 

Global Media Time Gifpx

Excédé par l’attitude du gouvernement qui peine à répondre à leurs revendications alors qu’ils sont au four et au moulin pour endiguer la propagation du Covid-19, le personnel de santé a décidé de passer à la vitesse supérieure. Ainsi, dans le préavis de grève déposé le vendredi 08 mai par le Syndicat national des personnels de santé (Synaps), les agents exigent la dotation en nombre suffisant du matériels de protection dans toutes les structures sanitaires du pays en vue de lutter contre cette pandémie. 

Autres revendications soulevées par ces agents, la prise de mesures de motivation pour les personnels ou encore le versement intégral  de la dette sur  la prime d’incitation à la performance (PIP) comptant pour le deuxième trimestre  de 2015. Des exigences qui si elles ne sont pas respectées,  font courir le risque d’une nouvelle paralysie du système de santé, au moment où elle fait face à la pandémie de coronavirus. 

Ainsi,dans cette note, le Secrétaire général du  Synap Serghes Mickala Moundanga relève que si leurs revendications ne sont pas prises en compte, « la grève se manifestera par la désertion du personnel dans toutes les structures sanitaires publiques du Gabon afin de permettre à ces hommes et femmes (soignants) de mieux se protéger par un bon confinement auprès de leurs familles sacrifiées par le gouvernement ». Une position qui pourrait s’expliquer par le nombre sans cesse croissant des personnels de santé testés positifs au covid-19.

Du côté du ministère de la Santé, un haut responsable de cette administration, joint par Gabon Media Time, s’est dit étonné de la position adoptée par le Syndicat national des personnels de santé et surtout de la procédure utilisée par ce dernier. « Nous sommes surpris que ce syndicat jusqu’à un passé ressent s’opposait radicalement à la grève notamment lors du dernier mouvement de grève des autres syndicats du secteur santé. Comment comprendre que c’est au moment où le pays a besoin de l’ensemble de ses forces vives que ce syndicat proche, réputé responsable affiche une telle position », s’est interrogé notre source. 

Autre point d’ombre soulevé, par ce responsable la procédure de saisine des autorités qui suscite des questionnements. Selon ce dernier alors que « la procédure impose que  les syndicats adressent leurs préavis au ministre de tutelle qui transmet au Premier ministre », l’organisation syndicale a préféré passer outre cette logique. Une attitude qui n’a pas manqué de susciter des interrogations sur l’objectif d’un tel engagement, ajoute la source. 

Pour l’heure, il faut souligner que si cette menace est exécutée, elle pourrait conduire inéluctablement à l’hécatombe dans un système sanitaire déjà agonisant et qui peine à contenir de manière efficace la pandémie. 

Laissez votre commentaire

Mouss Gmt
Mondjo Mouegahttp://gabonmediatime.com
Titulaire d'une Licence en droit, l'écriture et la lecture sont une passion que je mets au quotidien au profit des rédactions de Gabon Media Time depuis son lencement le 4 juillet 2016 et de GMTme depuis septembre 2019. Directeur des Rédactions et Rédacteur en chef de GMTme
Agasa Pub Pavé Portrait Agence Gabonaise de Sécurité Alimentaire
Street 103 Gabon Gmt