lundi,28 septembre 2020
Accueil A La Une Gabon: le personnel de direction générale des Impôts en grève générale illimitée

Gabon: le personnel de direction générale des Impôts en grève générale illimitée

Le Syndicat professionnel des impôts (SPI) a entamé ce lundi 18 mai, une grève générale illimitée en raison du nonrespect par le gouvernement des revendications dues essentiellement à l’amélioration des conditions de travail des agents liées au cahier de charge présenté le 9 décembre 2019. Les syndiqués du SPI s’insurgent contre l’attitude du gouvernement auquel ils font un procès en mauvaise foi qui se lit par la volonté de ce dernier de trouver comme subterfuge, la covid-19 pour ne pas honorer ses engagements.   

Le Syndicat professionnel des impôts semble être décidé. La reprise du travail par ses agents ne sera conditionnée que par la satisfaction de leurs revendications toutes connues par le gouvernement. Ce matin, lundi 18 mai 2020, au siège des impôts où les agents observaient effectivement ce mouvement d’humeur, détermination et fermeté se lisaient sur les visages. 

Sylvain Ombindah Talheywa III, président du SPI, pour cerner les raisons de ce mouvement d’humeur a été joint au téléphone par la rédaction de Gabon Media Time. « Nous sommes en grèves générale depuis vendredi en raison du nonrespect des engagements contractés avec le gouvernement en date du 9 décembre 2019. Nous constatons que le gouvernement une énième fois sans communiquer sans nous appeler sur la table des négociations s’est donné à coeur joie de ne pas respecter ces engagements ». 

Tout en soulignant cette manoeuvre dilatoire et un tantinet dédaigneuse du gouvernement, Sylvain Ombindah Talheywa III s’est surtout désolé du fait que ses interlocuteurs trouvent comme alibi la pandémie de la covid-19 pour ne pas honorer leurs engagements vis à vis des agents. « Aujourd’hui la seule réponse qu’il nous donne est que nous sommes en plein covid-19. Mais cette gestion du covid-19 n’a pas empêché qu’ils se paient leurs trimestres, qu’ils entrent en possession de leurs fonds de fonctionnement, de cabinet » a-t-il déclaré. 

Abondant dans le même sens, le président du Syndicat professionnel des impôts (SPI) pour battre en brèche la raison brandie par la gouvernement à mis à nue le deux poids deux mesures, dont ils font montre en évoquant le contexte de crise sanitaire. « La crise du covid, c’est lorsqu’il faut respecter les engagements envers les agents, mais cette crise est inexistante lorsque qu’ils doivent se payer leurs droits à eux alors que toutes les conditions ont été prises pour sécuriser tout ce que nous avons revendiqué et on ne comprend pas pourquoi, pour ce qui a été sécurisé qui n’obéit pas à une gestion relative au covid-19, on nous oppose comme raison, la crise du Covid-19 » s’est-il demandé.  

Décidés à aller au bout de leur démarche, les agents du Syndicat professionnel des impôts (SPI) dont Sylvain Ombindah Talheywa III, est le porte voix a déclaré que ce mouvement d’humeur ne trouvera un épilogue positif au terme de la satisfaction des points centraux de leur cahier de charge. « Cette grève générale illimitée ne cessera qu’après obtention de nos revendications à savoir l’amélioration des conditions de vie et de travail des agents, la régularisation des situations administratives (intégration, reclassement après stage et le respect des engagements en matière d’émoluments » at-il précisé. 

Laissez votre commentaire

Global Media Time Gifpx
Pharel Boukikahttp://gabonmediatime.com/
Titulaire d'une Licence en Communication, d'une Licence en Economie et Gestion et d'un Master en droit Privé, mon appétence pour le journalisme est mise en exergue au quotidien à travers mes analyses sur Gabon Media Time dont je suis le Rédacteur en Chef.
Street 103 Gabon Gmt