Gabon: le PDG sanctionne un ministre pour collusion avec l’ennemi  

Prisca Koho épouse Nlend, Ministre de la Pêche et de la Mer ancienne DG de la DNA © D.R

Les récentes sanctions prises par le Parti démocratique gabonaise (PDG) n’auront semble-t-il épargné aucun militant quelle que soit sa position au sein du parti. Ainsi, lors de cette pluie de sanctions, cette formation politique a infligé un avertissement à l’actuel ministre de la Pêche et de la Mer Prisca Koho épouse Nlend.

GABON LIBREVILLE

C’est ce jeudi 7 février 2019, que le président de la commission permanente de discipline (CPD) du PDG, Guy Benjamin Ndounou a prononcé des sanctions contre plusieurs militants de sa formation politique dont 43 cadres « reconnus coupables d’actes  d’indiscipline notoire et connivence avec l’opposition ».  Durant le rendu de cette décision, un fait est presque passé inaperçu, la sanction infligée à un membre du gouvernement dirigé par Julien Nkoghe Bekale

Ainsi, dans le communiqué la commission permanente de discipline un « avertissement avec inscription au dossier est infligé à Prisca Koho épouse Nlend » qui occupe actuellement le poste de ministre de la Pêche et de la Mer. Cette dernière, selon les conclusions de cet organe, se serait rendue coupable « d’inobservation des orientations du Parti » lors des élections législatives et locales d’octobre 2018.

Cette légère sanction qui n’aura pas une très grande incidence sur son maintien au gouvernement, puisqu’elle est exemptée d’exclusion, démontre la volonté du « parti de masse » de faire régner l’ordre dans ses rangs au moment où le parti semble en difficulté sur le terrain.

Laissez votre commentaire