dimanche,15 mai 2022
AccueilA La UneGabon: le PAYNCoP sur le terrain de la sensibilisation des jeunes contre...

Gabon: le PAYNCoP sur le terrain de la sensibilisation des jeunes contre les violences en milieu scolaire

Ecouter cet article

Partant du constat que l’école n’est pas un lieu sûr pour de nombreux enfants, le PAYNCoP Gabon veut lutter contre les violences en milieu scolaire. Ce mercredi 20 avril 2022, le Réseau panafricain des jeunes pour la culture de la paix , avec l’appui de l’Agence française de développement (AFD) a lancé des ateliers d’initiation à la culture de la Paix et à la résolution pacifique des conflits au Lycée Jean Hilaire Aubame Eyeghe de Libreville. 

De nombreux enfants, en particulier des filles, sont victimes de harcèlement verbal ou physique, tandis que d’autres subissent des châtiments corporels ou des abus sexuels. Certains sont confrontés à ces différentes formes de violence en classe, quand d’autres le sont dans la cour ou sur le chemin de l’école. La violence en milieu scolaire est un phénomène grandissant qui invite à la réflexion. Et pour le Réseau panafricain des jeunes pour la culture de la paix (PAYNCoP), le combat commence par la sensibilisation. 

« Il importe que les différentes parties prenantes s’engagent toutes ensemble pour lutter contre ce fléau. L’administration ne peut pas s’en sortir seule. Les élèves eux-mêmes, les organisations de la société civile, les partenaires au développement et les parents d’élèves doivent jouer leur partition, chacun en fonction de ses possibilités », a indiqué Jerry Bibang, le coordonnateur du PAYNCoP Gabon.  

Ces ateliers s’inscrivent dans le cadre du projet de promotion de la culture de la paix et de lutte contre la violence en milieu scolaire. Les travaux permettent de fournir des informations essentielles et présenter des outils et ressources qui vont permettre à l’administration, au corps enseignant ainsi qu’aux élèves de lutter plus efficacement contre les violences en milieu scolaire.  

Interrogée, Cynthia Jennifer Mandja, le censeur II au lycée Jean Hilaire Aubame Eyeghe, a promis s’engager à poursuivre la sensibilisation. Pour elle, les ateliers ont permis de « renforcer le travail des conseillers sociaux et psychologues qui s’occupent spécifiquement de ces questions ». Même son de cloche pour le club des jeunes artisans de la paix qui a été mis en place au sein de l’établissement. Regroupant des élèves du CES et du lycée, ce club devrait permettre, avec l’appui du PAYNCoP et ses partenaires, « d’assurer la continuité des activités lancées ce mercredi 20 avril 2022. L’objectif étant de toucher plus d’élèves de l’établissement », souligne Gabonreview.

Global Media Time Gif
Enami Shop