samedi,27 novembre 2021
AccueilA La UneGabon : le pasteur Ngoussi appelle à la vigilance face à la...

Gabon : le pasteur Ngoussi appelle à la vigilance face à la recrudescence de disparitions d’enfants

Ecouter cet article

Face à la recrudescence de disparitions d’enfants notamment celle du jeune Rinaldi Abagha âgé de 3 ans seulement, la société civile est sortie de son silence récemment par la voix du président de la Plateforme nationale de la société civile Georges Bruno Ngoussi. A cet effet, elle a appelé les populations à plus de vigilance face à ces violations des droits humains qui ne cessent de ternir l’image du Gabon à l’étranger.

Si les autorités restent muettes depuis la diffusion d’informations sur la multiplication des disparitions dans le pays, la société civile s’est insurgée récemment contre ce phénomène qui prend de plus en plus de l’ampleur dans le pays. Pour le président de la Plateforme nationale de la société civile  qui s’exprimait à l’occasion de la présentation de voeux à ses concitoyens, cette situation semble être une suite logique à la crise née de l’élection présidentielle d’août 2016. 

Georges Bruno Ngoussi a d’ailleurs relevé que désormais « on vit comme dans une prison à ciel ouvert, les disparitions forcées, les kidnappings , les arrestations, les assassinats, les empoisonnements et autres violations des droits humains, sont récurrents, et particulièrement nombreux en ce début d’année pour nos jeunes enfants ». Une situation intolérable qui touche particulièrement la jeunesse qui est l’avenir du pays. 

Face à cette situation préoccupante, la société civile par l’entremise de la Plateforme nationale de la société civile a appelé  le peuple à être « vigilant et solidaire des familles qui sont en train de vivre ce drame ».

Laissez votre commentaire

Henriette Lembethttp://gabonmediatime.com/
Journaliste Le temps est une donnée fatale à laquelle rien ne résiste...
Enami Shop