mercredi,22 septembre 2021
AccueilActualitésSociétéGabon: le paiement des pensions nouveaux droits du 4e trimestre 2020 désormais...

Gabon: le paiement des pensions nouveaux droits du 4e trimestre 2020 désormais effectif sur l’ensemble du territoire

Ecouter cet article

Un mois jour pour jour après avoir donné les garanties d’une prise en charge effective des situations des retraités, le Directeur général de la Caisse nationale de sécurité sociale (Cnss), a tenu ses promesses. En effet, Patrick Ossi Okori a annoncé ce jour la première phase du paiement des pensions Nouveaux droits du 4ème trimestre 2020 sur l’ensemble du territoire du 20 au 28 mai 2021.

C’est assurément une nouvelle qui devrait ramener le sourire sur les visages des 5125 retraités en attente de percevoir leurs pensions, mais plus largement, installer la quiétude dans la maison CNSS pour ses pensionnaires. En dépit d’un contexte de crise sanitaire lié au Coronavirus, Patrick Ossi Okori a semble-t-il mis le pied à l’étrier pour régulariser les situations administratives et financières en berne.

Preuve de cet engagement annoncé et désormais tenu, l’effectivité du paiement des pensions Nouveaux droits du 4ème trimestre 2020 sur l’ensemble du territoire. Une campagne qui a débuté le jeudi 20 mai dernier et qui se poursuivra jusqu’au vendredi 28 mai prochain. « La Caisse nationale de sécurité sociale informe les assurés Nouveaux droits du 4ème trimestre 2020, de l’aboutissement de leurs pensions qui seront payées dans les différentes directions régionales et agences », est-il indiqué dans un communiqué rendu public ce jour.


La Direction générale de la structure étatique a d’ores et déjà annoncé que les listes des premiers bénéficiaires desdits droits sont disponibles dans « les parutions des 19 et 20 mai 2021, du quotidien L’Union et dans toutes les représentations de la CNSS ou en appelant au 1432 », est-il précisé. Non sans manquer d’appeler les retraités en attente à faire preuve de patience quant à la prise en compte de leurs cas « qui sont en cours de traitement ». Les familles des grabataires sont quant à elles priées de se rapprocher de l’administration pour initier une procédure en vue d’être payées à domicile. Autant dire que Patrick Ossi Okori est en voie de mettre cette entité sur les rails.

Laissez votre commentaire

Lyonnel Mbeng Essonehttps://www.gabonmediatime.com
Journaliste Reporter (Société - Justice - Faits divers )
Enami Shop