jeudi,25 novembre 2021
AccueilA La UneGabon : le ministre des Transports en visite de travail à l'OPRAG

Gabon : le ministre des Transports en visite de travail à l’OPRAG

Ecouter cet article

Accompagné de sa ministre déléguée Françoise Assengone Obame, le ministre des Transports, de l’Equipement et des Travaux publics Léon Armel Bonda Balonzi s’est rendu ce jeudi dans le vaste domaine portuaire géré par l’Office des ports et rades du Gabon (Oprag). Reçu par le directeur général de l’autorité portuaire Landry Régis Laccruche Lelabou, ce dernier a eu droit à une visite guidée du site et des installations des différents opérateurs.

Avec un domaine portuaire d’un peu plus de 1000 hectares, le Gabon est un de ces pays qui placent le transport maritime au cœur de sa stratégie d’exportation et de diversification économique. Placé au cœur de cette stratégie depuis un peu moins de 46 ans, l’Office des ports et rades du Gabon (Oprag) véritable maillon fort du secteur maritime, a reçu la visite de son ministre de tutelle et sa déléguée. 

Gabon Gabonmediatime Port D'owendo
Une vue du port d’Owendo © GMT

En effet, reçu par le directeur général de l’Autorité portuaire Landry Régis Laccruche Lelabou, le ministre des Transports, de l’équipement et des travaux publics Léon Armel Bonda Balonzi et sa collègue Françoise Assengone Obame, ont pu « s’imprégner des réalités des ports ». Du terminal de Bolloré Logistics à celui de Gabon Port Management, en passant le New Owendo International Port (NOIP), les membres du gouvernement ont pu mesurer l’étendue du domaine portuaire gabonais.  

Remerciant leurs notes pour cette visite, le ministre des transports s’est dit « conscient du défi et de l’expertise que représente ce domaine portuaire ». Félicitant Arise pour son « « port moderne qui permet de lutter efficacement contre la congestion portuaire », Bonda Balonzi a assuré que « le gouvernement est prêt à accompagner l’Oprag et les opérateurs dans l’optimisation de leurs conditions de travail », une assurance qui s’inscrit dans une volonté collective. 

Avec près de 95% des exportations et importations du Gabon effectuées par voie maritime, la gestion portuaire est un véritable levier de croissance économique. Pour preuve, sur les neuf premiers mois de l’année 2019, les exportations ont représenté pas moins de 2794 milliards de FCFA. Ce sont donc un peu plus de 2654 milliards de FCFA qui ont été collectés, grâce à notre domaine portuaire.

Laissez votre commentaire

Ladji Nze Diakitéhttps://www.gabonmediatime.com
Titulaire d'un Master en Audit, Contrôle de Gestion et aide à la Décision, passionné de journalisme, j'analyse au quotidien l'actulaité économique du Gabon et du continent Africain ainsi que l'actualité sportive.
Enami Shop