Gabon: le ministre de la Santé fait accoucher une femme sur la Nationale 1

Gabon Gabonmediatime Max Limoukou Ministre De La Santé Gabon
Le ministre de la Santé Max Limoukou se mue en sage femme pour faire accoucher une femme sur la Nationale 1 © D.R.

Le week-end écoulé, l’actuel ministre de la Santé Max Limoukou, s’est illustré par un acte de bravoure. Alors au’il se rendait à Mouila pour le lancement de la Campagne Octobre Rose, interpellé par les passagers d’un bus de la Société Gabonaise de Transport (Sogatra), à Kango, le membre du gouvernement a dû in extremis,  faire accoucher Murielle Nsang. Selon L’Union, la jeune femme âgée de 26 ans a perdu les eaux dans le bus à bord duquel elle voyageait. 

Faisant partie d’un cortège dont la destination finale était Mouila, le ministre de la Santé, Max Limoukou a dû faire escale à Andeme, à près de 80 km de Libreville, après avoir été interpellé par les passagers d’un bus de la Sogatra. Pour cause, une jeune femme était sur le point d’accoucher, ce, en l’absence de toute assistance médicale. Les autres passagers, impuissants devant une telle scène, ont dû lancer des appels à l’aide à l’endroit des véhicules de passage à cet endroit. 

« Arrivés au niveau du PK 80, nous avons dû garer, à la demande des passagers qui voulaient assouvir leurs besoins naturels. Quelques minutes après, l’un des passagers nous a fait comprendre qu’il y a une dame qui avait des contractions et était déjà en plein travail. Nous avons essayé de faire du secourisme, mais en vain », a expliqué le chauffeur du bus.

Gabon Gabonmediatime Mère Et Enfant
Murielle Nsang et son bébé se portent bien après l’intervention du ministre de la Santé © D.R.

Ironie du sort, une délégation se rendant à Mouila pour des raisons professionnelles comptait un médecin. Max Limoukou, puisque c’est de lui dont il s’agit, informé de cette situation, n’aura pas d’autre choix que celui de voler au secours de Murielle Nsang. « Coïncidence heureuse, le passage du ministre de la Santé, par ailleurs médecin de son état, aura été d’un apport considérable en pareille circonstance. Sans hésitation, le toubib a interrompu son voyage pour s’occuper de l’accouchement » a-t-on appris. 

Après avoir accompli cet acte humanitaire, « le ministre a contacté le centre médical de Kango pour assurer un transport médicalisé de la parturiente et son enfant vers ce centre de soin départemental public, tout en s’assurant que les deux vont bénéficier de la gratuité de tous les frais médicaux » révèle le quotidien.

Laissez votre commentaire