mercredi,4 août 2021
AccueilA La UneGabon: le ministre de la Santé déplore l'absence de spécialistes à l'hôpital...

Gabon: le ministre de la Santé déplore l’absence de spécialistes à l’hôpital Egypto après 15 heures

Ecouter cet article

Lors d’une visite inopinée ce vendredi 2 juillet 2021 à l’hôpital de la Coopération égypto-gabonaise (HCEG) de Libreville, le ministre de la Santé, le Dr. Guy Patrick Obiang Ndong, a dit déplorer l’absence des médecins spécialistes dans l’établissement sanitaire après 15 heures 30 minutes. Il a de ce fait ordonné la mise en place d’une planification de la disponibilité des personnels de santé à plein temps, dès la semaine prochaine. 

C’est dans le cadre du projet d’amélioration de la prise en charge du patient, de la gouvernance, précisément de la gestion des ressources humaines et financières, initié au dernier trimestre 2020, que le ministre de la Santé, le Dr. Guy Patrick Obiang Ndong, s’est rendu à l’hôpital de la coopération égypto-gabonaise, couramment appelé « égypto ». Au cours de la séance de travail organisée avec les responsables dudit hôpital, le membre du gouvernement a fustigé l’absence des spécialistes dans cette structure après 15 heures 30 minutes.

Il faut dire que des plaintes déjà soulevées par un bon nombre de personnes se rendant dans cette structure hospitalière confirment le constat du ministre de la Santé. En après-midi, depuis l’irruption du covid-19 dans le pays, l’activité à égypto est moins dense. Les quelques patients en salle d’attente sont généralement invités à « patienter l’arrivée du médecin ». Mais pour quelle heure? C’est la grande question. 

Le ministre de la Santé, le Dr. Guy Patrick Obiang Ndong a de ce fait rappelé à la direction de l’établissement sanitaire « la spécificité du secteur santé en matière d’horaire de travail en République gabonaise ». Selon lui, une planification assurant la disponibilité des personnels de santé à plein temps doit être mise en place dès la semaine prochaine. 

Gageons maintenant que cette recommandation du membre du gouvernement permettra à la direction de l’hôpital de la coopération égypto-gabonaise d’améliorer la prise en charge de ses patients. 

Laissez votre commentaire