Gabon: le ministère de l’Habitat lance l’opération « vipère » pour régulariser les occupants illégaux

Gabon Gabonmediatime Ministère De L'habitat Opération Vipère
Un agent du Centre technique de l’habitat lors de l'opération vipère © D.R

Depuis ce lundi 02 septembre le ministère en charge des Aménagements fonciers, de l’Urbanisme, de l’Habitat et du Logement a décidé de lancer l’opération « vipère ». Mené par le Centre technique de l’habitat, celle-ci a pour a objectif de recenser et d’identifier les Gabonais qui occupent irrégulièrement les logements sociaux de la cité Alhambra à Angondjé afin de régulariser leurs situations respectives par la signature d’un contrat de bail.

C’est ce qui ressort du communiqué publié ce mercredi 4 septembre par le Ministère en charge des Aménagements fonciers, de l’Urbanisme, de l’Habitat et du Logement. Il sera donc question pour les agents de ce département de recenser et d’identifier les Gabonais qui occupent irrégulièrement les logements sociaux de la cité Alhambra à Angondjé, dans la commune d’Akanda. 

En effet, cette opération fait suite au constat de nombreuses irrégularités aussi bien dans l’obtention de logements, que dans le paiement de loyer. Conséquences, plusieurs indélicats se sont injustement accaparés des logements de la cité Alhambra, certains allant jusqu’à obtenir plusieurs dizaines de logements qu’ils sous-louent en retour aux compatriotes, sans compter le fait que certains n’aient pas payé de loyers depuis plusieurs années. 

Effective depuis le 2 septembre, l’opération « vipère » vise donc deux objectifs principaux à savoir : régulariser les situations de tous les occupants des logements par la signature d’un contrat de bail et relancer le recouvrement des loyers à compter du 5 novembre prochain. Outre ces deux objectifs, il s’agira également pour le département dirigé par Ernest Mpouho Epigat, « d’engager des réformes qui vont permettre un traitement juste et équitable des besoins des compatriotes ». 

Laissez votre commentaire