Gabon: le marché artisanal rouvre ses portes

Grand Marché Artisanal de Libreville © D.R

Fermé pour besoins d’enquête, suite à l’agression à l’arme blanche survenue le 16 décembre 2017, le Grand marché artisanal, sis au centre-ville de Libreville, n’a rouvert ses portes que le mercredi 21 mars dernier. Une reprise des activités qui malgré le malheureux incident n’a pas entamé la fréquentation de ce lieu.

Bien que les conclusions de l’enquête n’aient pas encore étés révélées, les commerçants du marché artisanal, 3 mois après les faits, aurait reçu l’ordre de reprendre leurs activités. Sur place une atmosphère timide règne, mais cela n’altère pas l’optimisme et l’enthousiasme qui se lit sur le visage des commerçants et de la poignée de visiteurs qui écument les couloirs sombres de ce marché qui fait dans la promotion de la culture Africaine.

Pour Babakar Diop, un commerçant quinquagénaire originaire de l’Afrique de l’ouest, par ailleurs second représentant des vendeurs dudit marché, l’heure n’est plus au ressassement, «les choses doivent reprendre leur cours normal», rassure-t-il. «Nous avons des familles à nourrir, les événements de décembre dernier nous peine mais en réalité ne nous concernent pas! Nous avons donc sollicité le ministère de l’Intérieur afin que celui-ci nous permette de reprendre les activités», a-t-il poursuivi.

Situé à l’avenue du Colonel Parant, le village artisanal est le véritable épicentre du commerce d’objets d’art, convoités en majorité par les touristes en visite dans le pays.

Laissez votre commentaire