Gabon: le mandat de Mbourantsuo prolongé à la tête de la Cour constitutionnelle

Marie Madeleine Mborantsuo et Ali Bongo (Archives) © D.R

Prévu pour être renouvelé en octobre prochain, le mandat de l’actuel Cour constitutionnelle et plus particulièrement celui du président de l’institution Marie Madeleine Mborantsuo aurait été renouvelé selon une information relayée par le journal confidentiel Africa intelligence dans sa parution n°805 de ce mercredi 24 juillet 2019. Ainsi, ce média très introduit révèle qu’un décret aurait été pris par le chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba afin de proroger le mandat de la présidente de l’institution.

Après l’interrogation soulevée par Gabon Media Time sur le renouvellement prochain du collège des membres de la Cour constitutionnelle conformément à l’article 89 de la loi n°047/2010 du 12 janvier 2011, les choses semblent avoir bougée du côté de l’exécutif. Ainsi, selon Africa intelligence « Marie-Madeleine Mborantsuo a été prolongée par décret à la tête de la Cour constitutionnelle dans la soirée du 22 juillet »

En effet, selon l’article 89 de la  Constitution modifié par la Loi n°1/2016 du 12 janvier 2018, le président de la République dispose du pouvoir de nomination de trois membres de la Cour dont le président. Par ce pouvoir dit discrétionnaire,  « le Chef de l’exécutif » peut prendre ce décret qui ne sera rendu public qu’à compter de la publication au Journal officiel. D’ailleurs, Afrique intelligence révèle que Marie Madeleine Mborantsuo aura été préférée à l’actuel premier président de la Cour des comptes Gilbert Ngoulakia. 

Dans le soucis de corroborer cette information, la rédaction de Gabon Media Time a tenté en vain de joindre la présidence de la République qui n’a pas donné suite. 

Laissez votre commentaire