Gabon: «Le malade», «le Banquier», et «le Général» aux arrêts pour le vol de 30 millions dans un véhicule

Gabon Gabonmediatime Voiture
Photo d'illustration © D.R.

Étant descendu quelques minutes plus tôt de son véhicule pour faire une course, un homme a eu la mauvaise surprise, à son retour, de constater que des voleurs étaient passés par là. Kevin Endougou alias « Le Malade », David Ogoula alias « Le Banquier », Rémy Virgile Mbama dit « Le Général », David Mbadombo et Waris Mboumougou auraient profité de cette occasion pour défoncer les portières du véhicule et dérober la somme de 30 millions de F CFA contenue dans un  sac. 

Cinq jeunes hommes ont été neutralisés par les agents de police affectés à la Direction de la Sûreté Urbaine (DSU). Ils seraient suspectés d’avoir soustrait frauduleusement  la somme de 30 millions de F CFA dans un véhicule en stationnement, après avoir déverrouillé l’une des portières, rapporte L’Union. Après avoir effectué sa course, le propriétaire n’aura fait que constater la disparition de son sac avant de saisir la police judiciaire.

Rattrapés par les forces de l’ordre, les malfaiteurs ont été interpellés à leur domicile respectif. Sauf qu’il n’y avait plus aucune trace de l’argent. Pendant leur interrogatoire, ils auraient reconnu les faits qui leur ont été reprochés. « Le Malade» en sa qualité de chef de gang a avoué qu’il « se trouvait en compagnie de ses camarades quand, tout à coup, un homme a garé son automobile non loin d’eux, et après avoir verrouillé les portières, est allé acheter le poisson à la braise » , a-t-on pu lire.

Profitant de cette absence momentanée, le groupe s’est dirigé vers la voiture et a entrepris de la visiter. Le mode opératoire a consisté « à l’aide d’une technique dont ils ont le secret, à déverrouiller une des portières du véhicule dès que le propriétaire s’est éloigné  avant de s’emparer du sac qui se Trouvait à l’intérieur et de s’enfuir » a-t-on appris. Après avoir partagé le butin, le groupe s’est dispersé. 

La somme subtilisée était selon la victime destinée à acheter un autre véhicule. Un projet qui malheureusement ne pourra plus être réalisé, du moins plus pour le moment. Les cinq présumés voleurs qui devront répondre de leur acte, seront présentés devant le parquet de Libreville le 20 septembre 2019 pour la suite de la procédure.

Laissez votre commentaire