lundi,18 octobre 2021
AccueilDerniers articlesGabon: le maire PDG de Lambaréné poursuivi pour vente illicite d’une parcelle

Gabon: le maire PDG de Lambaréné poursuivi pour vente illicite d’une parcelle

Ecouter cet article

Jean Justin Maury Ngowemandji, maire de la commune de Lambaréné dans la province du Moyen-Ogooué élu sous la bannière du Parti Démocratique Gabonais(PDG) est sous le coup de poursuite judiciaire. En effet, une plainte a dernièrement été formulée à son encontre par un collectif des conseillers municipaux de l’opposition. Ces derniers accusent l’édile d’avoir vendu illégalement la parcelle « n° 57 du titre foncier 4577 du plan cadastral de la Commune de Lambaréné », sans l’autorisation du conseil municipal rapporte le site Gabonactu.com. Le montant de la vente aurait pris une direction inconnue.

Selon le site Gabonactu.com, C’est par le biais d’une correspondance adressée à la Présidente du Tribunal administratif de Lambaréné que l’annonce a été faite. Dans celle-ci dont l’objet est « Réponse d’écriture conformément à une ordonnance de confirmation n° 010/2020-2021 du 25 janvier 2021 », les élus municipaux informaient la magistrate de ce que le Président du Conseil municipal avait, sans autorisation, vendu une parcelle avant la session ordinaire du 03 juin 2020 et que la recette générée aurait été logée dans un compte privé. 

« Le maire se serait servi de cet argent, pour régler les honoraires d’un avocat pour une affaire qui l’oppose à la société chinoise CRBC pour vol de gravier » peut-on lire dans ladite correspondance selon nos confrères du site Gabonactu.com. En outre, les conseillers municipaux indiquent que, « le maire aurait usé de subterfuges lors du Conseil ordinaire du 03 juin 2020. La délibération n° 007/20/PMO/DOL/CL/CM/SG porte sur l’approbation et non une autorisation permettant au maire de vendre la parcelle n° 57 du titre foncier 4577 du plan cadastral de la Commune de Lambaréné ».Jean Justin Maury Ngowemandji, le mis en cause, en réponse à ces accusations graves a tenu à réagir. « Les résultats du Conseil municipal du 03 juin 2020 ont été validés par les Conseillers municipaux majoritaires (PDG) entérinés par la tutelle » a-t-il déclaré au site Gabonactu.com.

Des arguments balayés du revers de la main par les conseillers municipaux de l’opposition qui voient en cette opération un détournement flagrant de deniers publics. Même son de cloche pour ce qui est du titre de vente fourni par le liquidateur de la BGD. «  Aucune quittance de versement au Trésor public n’a été présentée par le maire, pour justifier la destination prise par les fonds » se sont indignés les élus municipaux.

Laissez votre commentaire

Henriette Lembethttp://gabonmediatime.com/
Journaliste Le temps est une donnée fatale à laquelle rien ne résiste...
Enami Shop