dimanche,27 novembre 2022
AccueilDerniers articlesGabon: le maire du bonheur boude-t-il les directives de Matha sur la...

Gabon: le maire du bonheur boude-t-il les directives de Matha sur la célébration des mariages?

Ecouter cet article

S’achemine-t-on vers un bras de fer entre les maires et le ministre de l’Intérieur Lambert Noël Matha? C’est la question qu’on pourrait se poser à la suite de la sortie pour le moins tonitruante du maire du 4ème arrondissement de Libreville Axel Jesson Denis Ayenoue qui, dans une publication sur sa page Facebook, a remis en cause la décision de ne plus autoriser des officiers d’état civil à célébrer les mariages hors de leur juridiction. 

Si la question avait déjà été évoquée en février dernier lors de la réunion préparatoire en prélude au lancement des ateliers de vulgarisation des nouvelles dispositions du Code Civil, mais aussi au Code de l’enfant auprès des officiers d’état‐civil, des mesures auraient semble-t-il été prises par le gouvernement pour mettre un terme aux célébrations pour le moins décalées des mariages officiels mais aussi ceux officiés par des maires dont les mariés ne sont pas des administrés. 

Une mesure qui semble ne pas recevoir l’assentiment des maires à l’instar de celui du 4ème arrondissement de Libreville Axel Jesson Denis Ayenoue qui sur sa page Facebook s’est insurgé contre cette décision. « Ils ont pris l’ingénieuse décision que les Maires doivent célébrer dorénavant, uniquement dans leurs arrondissements…Il me devient donc de plus en plus difficile de me déplacer pour vos mariages hors du 4ème », a-t-il lancé. 

S’il a dit rester au service de ses concitoyens malgré cette décision qu’il attribue à ses « détracteurs », l’actuel secrétaire général adjoint 6 chargé de l’Union des jeunes du Parti démocratique gabonais (UJPDG) s’est interrogé s’il ne fallait pas aussi arrêter d’établir des actes de décès et de naissances en dehors de l’arrondissement.  « La jurisprudence semble ne plus exister….à croire que les inondations ont eu raison de la jurisprudence », s’est insurgé Axel Jesson Denis Ayenoue. Une sortie qui au demeurant pourrait créer du remou entre le ministère de l’Intérieur et les maires.

Henriette Lembet
Henriette Lembethttp://gabonmediatime.com/
Journaliste Le temps est une donnée fatale à laquelle rien ne résiste...

Laisser un commentaire

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Global Media Time Gif
Enami Shop
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x