mardi,24 novembre 2020
Accueil A La Une Gabon: le liquidateur de l’ANAGEISC dispense l’ONDSC de toute responsabilité

Gabon: le liquidateur de l’ANAGEISC dispense l’ONDSC de toute responsabilité

Au cours d’un entretien accordé à nos confrères de L’Union paru le lundi 10 août 2020, Jean Frédéric Ndong Ondo liquidateur de l’Agence nationale de gestion et d’exploitation des infrastructures sportives et culturelles (ANAGEISC), est revenu aussi bien sur le processus de liquidation en cours, que sur les conséquences à tirer de l’échec ANAGEISC. Pragmatique dans son approche, le liquidateur a ainsi indiqué que l’ONDSC, n’avait pas vocation à « régler les problèmes que devait résoudre » cette entité sous liquidation.

Alors que l’échec dans la gestion et l’entretien des infrastructures sportives gabonaises notamment celles en rapport avec l’organisation des Coupes d’Afrique des nations (CAN) 2012 et 2017, a entérinée il y a un an la suppression de l’Agence nationale de gestion et d’exploitation des infrastructures sportives et culturelles (ANAGEISC) et la création de l’Office national de développement du sport et la culture (ONDSC), le liquidateur de l’ANAGEISC est revenu sur les difficultés qu’il rencontre dans le cadre de la gestion de cet épineux dossier.

En effet, dans un entretien accordé à L’Union, Jean Frédéric Ndong Ondo a tout d’abord rappelé la nécessité de « partir sur la base d’un nouveau mode de gestion ». Piloté par l’ONDSC de Joannick Ngomo Obiang, ce nouveau modèle censé sauver les infrastructures sportives gabonaises et les rentabiliser, devrait conférer à cette entité chargée de contribuer au développement de la pratique du sport, un rôle bien spécifique et porté vers l’avenir.

Dans ce contexte, l’ONSDC n’a donc pas pour objectif « de régler les problèmes que devait résoudre l’Anageisc », mais plutôt d’apporter des solutions d’ensemble comme l’a relevé le liquidateur mandaté par le gouvernement. S’il a néanmoins tenu à rappeler que l’ONDSC avait le devoir de prendre connaissance du rapport qui sera produit dans les prochains mois sur la gestion de ces infrastructures, Jean-Frédéric Ndong Ondo a donc dispensé l’ONDSC de toute responsabilité immédiate. Une dispense qui devrait donc permettre à l’entité de travailler sereinement.

Laissez votre commentaire

Ladji Nze Diakitéhttp://www.gabonmediatime.com
Titulaire d'un Master en Audit, Contrôle de Gestion et aide à la Décision, passionné de journalisme, j'analyse au quotidien l'actulaité économique du Gabon et du continent Africain ainsi que l'actualité sportive.
Global Media Time Gif 2px
Bestheinfusion