jeudi,23 septembre 2021
AccueilDerniers articlesGabon: le laboratoire contrôle-qualité de la DGCC désormais certifié ISO 2017

Gabon: le laboratoire contrôle-qualité de la DGCC désormais certifié ISO 2017

Ecouter cet article

Résolument tourné vers le contrôle qualité des aliments dans l’optique de s’assurer que les consommateurs disposent de produits alimentaires ou non-alimentaires en bonne et due forme, la DGCC vient de voir son laboratoire recevoir la certification ISO/IEC 17025 version 2017. Établissant « les exigences générales de compétence, d’impartialité et de cohérence des activités des laboratoires », cette norme délivrée le 2 avril dernier par le Tunisian Accreditation Council (Tunac), vient donc renforcer le positionnement de la DGCC.

Créé en 1994 dans l’optique d’effectuer des prélèvements d’échantillons visant à assurer une qualité optimale des aliments proposés sur le marché, le laboratoire contrôle qualité (LCQ) de la Direction générale de la concurrence et de la consommation (DGCC), vient de passer l’évaluation de transition de la norme ISO/IEC 17025 version 2017. Au terme d’un processus conduit par le Tunisian Accreditation Council (Tunac), le LCQ a donc été certifié  ISO/IEC 17025 version 2017.

En effet, établissant « les exigences générales de compétence, d’impartialité et de cohérence des activités des laboratoires », cette norme ISO/IEC 17025 version 2017 « applicable à toutes les organisations réalisant des activités de laboratoire », vient confirmer à la fois la compétence et la qualité des services proposés par le LCQ de la DGCC. Une belle récompense pour ce laboratoire qui est à ce jour l’unique, au niveau national, accrédité pour la conformité des produits, denrées alimentaires et les eaux de consommation humaine.

Validant un processus long de plusieurs semaines et mené par le conseil national d’accréditation tunisien, ce passage de la norme NF ISO/IEC 17025 à la norme ISO/IEC 17025 version 2017, consacre également l’entrée du laboratoire DGCC, dans un groupe très restreint d’organismes certificateurs reconnus que ce soit par la Cemac ou l’Union africaine. Une belle innovation qui place donc au Gabon, la sécurité alimentaire au centre des perspectives futures.

Laissez votre commentaire

Henriette Lembethttp://gabonmediatime.com/
Journaliste Le temps est une donnée fatale à laquelle rien ne résiste...
Enami Shop