Gabon: le Japonais Hitachi prêt à s’installer à Nkok?

Gabon Gabonmediatime 14 (22)
Le géant japonais Hitachi exprime son ambition pour la ZERP de Nkok © D.R.

Présent du 28 au 30 août dernier à Yokohama au Japon où se déroulait la 7ème édition de la Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique (TICAD 7), le ministre des Affaires étrangères Alain Claude Bilie By Nze en a profité pour discuter « investissements » avec les dirigeants du géant nippon Hitachi. Ainsi, ces derniers se sont montrés intéressés par une potentielle installation, dans la Zone Économique à Régime Spécial de Nkok. 

453ème entreprise africaine en termes de chiffre d’affaires en 2018 selon le classement Jeune Afrique 500, la Zone Économique à Régime Spécial (ZES) de Nkok devient peu à peu l’une des zones franches les plus attractives du continent. Dernière preuve en date, la potentielle venue du géant nippon de l’industrie technologique Hitachi. 

En effet, en marge de la Tokyo international conference on African Development (Ticad), qui a vu la participation du Gabon représenté par son ministre des Affaires étrangères Alain Claude Bilie-By-Nze, les responsables du géant nippon Hitachi ont manifesté leur vif intérêt pour la zone au cours d’un entretien avec ce dernier. 

Spécialiste des technologies de l’information et de l’exploitation, Hitachi pourrait investir au Gabon dans une usine de construction d’engins lourds destinés aux travaux de BTP. Si rien n’est encore fait, la possibilité de voir la multinationale nippone s’installer au Gabon est de bonne augure en vue de la diversification économique. Néanmoins, l’assainissement du climat des affaires reste un préalable. 

Laissez votre commentaire