mardi,24 mai 2022
AccueilDerniers articlesGabon: le Haut commissariat chez Ossouka Raponda pour tout savoir sur le...

Gabon: le Haut commissariat chez Ossouka Raponda pour tout savoir sur le PAT

Ecouter cet article

Les 12 membres du Haut-Commissariat de la République se sont entretenus jeudi avec le Premier ministre, Rose Christiane Ossouka Raponda,  pour s’enquérir des différents chantiers du Plan d’accélération de la transformation (PAT), mis en œuvre par le gouvernement depuis un an. La rencontre s’est déroulée en présence du ministre chargé des relations avec les institutions, Denise Mekam’ne. 

La délégation conduite par son président Michel Essonghe,  a marqué sa première sortie par la primature. Ils se sont entretenus avec le Premier ministre, chef du gouvernement Rose Christiane Ossouka Raponda, pour s’enquérir des différents chantiers du Plan d’accélération de la transformation (PAT), mis en œuvre par le gouvernement depuis un an.

Ce programme, adopté il y a un an, aboutira en 2023. L’occasion a ainsi été donnée aux membres de cet organe qui assistent le président de la République dans l’évaluation, le suivi, la mise en œuvre de son action politique, de s’imprégner des différents chantiers qui ont abouti et qui sont en cours d’exécution. « Dans le cadre du PAT, nous sommes donc venus nous entretenir avec elle pour être édifiés sur ce dossier, pour nous permettre d’accompagner le président dans le suivi des actions qu’il prescrit au gouvernement pour les populations de notre pays », a laissé entendre  le Haut-Commissaire général Michel Essonghe.

Lors des échanges avec les 12 membres de cette institution, Rose Christiane Ossouka Raponda a apprécié cette rencontre utile et nécessaire, qui permet d’évaluer l’avancement des chantiers et ce qu’il reste à faire. « Cet organe est le fruit de la volonté du président de la République, SE Ali Bongo Ondimba de considérer avec encore plus d’acuité les préoccupations les plus prioritaires des Gabonais. Volonté également intégrée dans le PAT que le gouvernement met en œuvre. D’où notre détermination à travailler ensemble pour améliorer les conditions de vie des Gabonais et faire progresser notre pays », a-t-elle laissé entendre.  

Rappelons que lors de la mise en place du PAT, douze projets avaient été retenus, dans trois pivots: économique, social, transverse. Le constat qui est fait ici est que tout semble aller à pas de tortue. Si l’on doit se féliciter de voir certains secteurs accélérer le pas, d’autres par contre laissent encore à désirer. C’est le cas par exemple de la santé,  l’emploi, la formation, les prestations sociales. Il est temps que le chef du gouvernement s’y penche réellement.

Henriette Lembet
Henriette Lembethttp://gabonmediatime.com/
Journaliste Le temps est une donnée fatale à laquelle rien ne résiste...
Global Media Time Gif
Enami Shop