mercredi,5 août 2020
Accueil Derniers articles Gabon: le gouvernement veut maintenir et conserver Africa N°1

Gabon: le gouvernement veut maintenir et conserver Africa N°1

Après plus de 2 ans de calvaire lié au nonpaiement de salaires du personnel de la radio panafricaine Africa n°1, la situation devrait connaître une nette amélioration. En effet, le ministre d’Etat en charge de la Communication, Edgard Anicet Mboumbou Miyakou a récemment instruit la commission technique et interministériel afin que la situation indélicate qui perdure au sein de l’ancien fleuron du Gabon soit examinée et traitée en urgence, rapporte notre confrère Gabonactu.     

Global Media Time Gifpx

« Nous voulons maintenir et conserver cet outil de communication qu’est Africa N°1. Nous restons convaincu que nous pouvons récupérer valablement cet outil », a affirmé le ministre de Mboumbou Miyakou le lundi 13 juillet à propos des difficultés auxquelles fait face la radio panafricaine. Une véritable avancée pour ce dossier frappé de léthargie depuis des années en dépit des dénonciations des agents toujours sous contrat. 

En outre, le membre du gouvernement a donné des instructions fermes à la commission technique interministérielle afin de trouver une issue rapide et heureuse pour toutes les parties. La même source révèle que ladite commission ne jouira que d’un mois de travail pour établir un rapport sur la liquidation définitive de cette radio. Le but étant d’aboutir à la création d’une nouvelle station adaptée aux standards modernes. 

Par ailleurs, Edgard Anicet Mboumbou Miyakou s’est voulu rassurant à l’égard des pères et mères de familles qui tirent, à ce jour, le diable par la queue. « J’avais assuré à nos interlocuteurs de la volonté du gouvernement d’arriverer à une situation de gagnant gagnant aussi bien pour le personnel d’Africa N°1 et pour l’Etat gabonais », a-t-il conclu. 

Pour rappel, le ministre d’Etat en charge de la Communication de l’époque Guy-Bertrand Mapangou avait tenu une séance de travail le lundi 3 décembre 2018 avec le président du comité de privatisation Félix Onkeya et des représentants du média. Seulement aucune avancée significative n’a été enregistrée. Gageons que cette fois sera la bonne

Laissez votre commentaire

Mouss Gmt
Street 103 Gabon Gmt