vendredi,3 décembre 2021
AccueilA La UneGabon: le gouvernement veut booster le secteur de l'aquaculture

Gabon: le gouvernement veut booster le secteur de l’aquaculture

Ecouter cet article

Le ministre de l’agriculture, Biendi Maganga Moussavou a procédé, le mercredi 17 novembre dernier, au lancement de l’atelier national de renforcement des capacités des aquaculteurs. Une initiative inscrite dans le cadre du Projet de coopération technique TCP/GAB/3703 intitulé visant à appuyer le développement de l’aquaculture commerciale intensive en zone péri-urbaine au Gabon.

Parent pauvre des politiques publiques, le secteur de l’aquaculture devrait connaître un dynamisme nouveau. En effet, quelques semaines après l’avoir annoncé, le membre du gouvernement en charge de la question a lancé l’atelier de renforcement des capacités sur les techniques de production aquacole intensive et durable en zones périurbaines. Lequel s’effectuera du 17 au 27 novembre, à Libreville, Oyem et Bitam.

Lors de la conférence de lancement, l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) a décliné les objectifs escomptés. « Pourquoi l’aquaculture commerciale ? Parce que l’expérience de plus de 60 ans d’aide au développement de l’aquaculture dans le monde a démontré que seule une activité de production aquacole économiquement rentable et orientée vers le marché offrait des gages de durabilité », a indiqué Hélder Muteia.

Un choix de production qui devrait contribuer de manière efficiente à la production halieutique pour répondre aux impératifs globaux de sécurité alimentaire et nutritionnelle. Pour sa part, Biendi Maganga Moussavou a rassuré sur un engagement à long terme. « Nous ne parvenons pas à réussir dans le développement de l’aquaculture. Il faut qu’on se le dise, pourtant, nous avons un potentiel énorme, il y a eu de belles initiatives, et des choses ont été lancées dans notre pays. Il ne faut pas que nous fassions de faux départs », a déclaré Biendi Maganga Moussavou.

Pour information, cet atelier national de renforcement des capacités des aquaculteurs s’inscrit dans le cadre du Projet de Coopération technique TCP/GAB/3703 intitulé « Appui au développement de l’aquaculture commerciale intensive en zone péri urbaine au Gabon ». Les acteurs de la chaîne de valeurs durables dans l’agriculture, l’élevage, et l’aquaculture, devraient donc être mis à contribution pour opérer un changement de paradigme dans ce secteur à forte portée économique.

Laissez votre commentaire

Mondjo Mouegahttp://gabonmediatime.com
Titulaire d'une Licence en droit, l'écriture et la lecture sont une passion que je mets au quotidien au profit des rédactions de Gabon Media Time depuis son lencement le 4 juillet 2016 et de GMTme depuis septembre 2019. Directeur des Rédactions et Rédacteur en chef de GMTme
Pub_Moov Money BGFIBank
Enami Shop