Gabon: le gouvernement suspend la réforme des bourses et annonce la reprise des cours ce jeudi

Lycée National Léon Mba © D.R

C’est à l’occasion d’un communiqué de presse, lu sur les antennes de Gabon 1ère aux environs de minuit, ce mercredi 17 avril 2019, que le ministre d’Etat en charge de l’Éducation nationale et de la Formation civique, Michel Menga M’Essone a annoncé la suspension de la réforme des bourses et la reprise des cours ce jeudi 18 avril 2019 sur toute l’étendue territoire national aux heures habituelles.



La suspension de la réforme des bourses et l’annonce la reprise des cours ce jeudi aux heures habituelles font suite à la consultation entamée par le gouvernement des parties prenantes du secteur de l’Éducation nationale, le dimanche 14 avril dernier au lycée national Léon Mba dans le but de trouver des solutions idoines à la mise en œuvre des nouvelles modalités d’attribution des bourses d’études.

Deux jours après ce conclave, le gouvernement qui se dit « très soucieux du déroulement des cours et de la préparation des examens dans un climat serein » a décidé « conformément à son agenda initial que cette mesure ne sera pas applicable cette année ». Cette suspension de la mesure querellée a donc pour conséquence « la reprise des cours le jeudi 18 avril 2019 sur toute l’étendue territoire national aux heures habituelles », a déclaré Michel Menga M’Essone.

Par ailleurs, le membre du gouvernement a invité « les parents d’élèves, les chefs d’établissement, les enseignants à veiller à l’application de cette décision ». Dans le prolongement de la première phase des consultations entamée le dimanche 14 avril dernier, « il sera mis en place sous la direction du ministre en charge de l’Éducation nationale assisté de ses collègues de l’Enseignement supérieur et de la Formation professionnelle un groupe de travail multipartite composé de toutes les parties prenantes aux questions de l’Éducation et de la Formation civique », a-t-il poursuivi.

Ce groupe de travail aura pour mission de mener une réflexion conclusive sur l’élaboration des modalités de mise en œuvre progressive de cette réforme qui vise à encourager le mérite et à favoriser l’employabilité des étudiants. Reste à savoir si les onze syndicats de l’éducation nationale invités par le gouvernement qui avaient claqué la porte des négociations le dimanche 14 avril dernier reviendront sur la table des négociations pour que les réflexions prennent en compte les suggestions de toutes les parties prenantes de ce secteur hautement sensible pour le devenir du Gabon.

Ce mercredi 17 avril, le préavis de grève déposé par le Syndicat de l’éducation nationale (Sena) prendra fin. Une assemblée générale du syndicat est prévue ce même jour à 13 heures. Lundi dernier, les parents d’élèves, l’administration scolaire et les responsables des coopératives d’établissements proposaient au ministre de « suspendre la mesure du gouvernement pour une reprise des cours immédiate. Ramener le critère âge à 22 ans au lieu de 19 ans et 10 de moyenne obtenue en classe et à l’examen du baccalauréat pour bénéficier d’une bourse d’études ».

Laissez votre commentaire