vendredi,30 juillet 2021
AccueilA La UneGabon: le gouvernement sollicite près de 40 milliards de FCFA sur les...

Gabon: le gouvernement sollicite près de 40 milliards de FCFA sur les marchés des titres publics

Ecouter cet article

En quête de financement pour mettre en œuvre son onéreux plan d’accélération de la transformation (PAT) 2021-2023, l’exécutif multiplie les voies d’emprunts. Parmi elles se trouve l’émission de titres publics. Ainsi, comme on peut le noter sur le site officiel de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC), l’exécutif à travers la direction générale de la comptabilité publique et du trésor (DGCPT), a sollicité près de 40 milliards de FCFA sur les marchés des titres publics pour le seul mois de mars.

14 milliards de FCFA de bons du trésor assimilables (BTA) dont l’échéance se situe au 10 septembre 2021, émis et servis le 10 mars dernier. 15 milliards de FCFA de titres dématérialisés émis ce mercredi 17 mars dont l’échéance se situe au 17 septembre 2021, 10 autres milliards de FCFA à échéance au 25 février 2022 et 250 millions de FCFA à échéance au 19 mars 2024. Tels sont les montants sollicités et obtenus par le Gabon ces derniers jours.

Représentant la bagatelle de 39,250 milliards de FCFA, ces émissions placent le Gabon en tête des pays de la sous-région Afrique centrale qui ont émis des BTA sur cette période devant le Cameroun et ses 35 milliards de FCFA et le Tchad et ses 29 milliards de FCFA. Non négligeable donc, cette somme qui rejoint les 6000 milliards de FCFA de stock de dette publique, devrait servir, si l’on s’en tient aux « promesses » de l’exécutif, à financer le PAT 2021-2023.

Visées par les ministres de l’Economie et du Budget comme le spécifient les documents y relatifs, ces émissions de titres dématérialisés s’inscrivent par ailleurs dans le cadre de la « stratégie annuelle des valeurs du Trésor » portée par la Direction générale de la Comptabilité Publique et du Trésor (DGCPT) et la Direction générale de la Dette (DGD). Une stratégie qui on le rappelle devrait conduire l’exécutif à solliciter l’appui pour plus de 900 milliards de FCFA, des marchés régionaux.

A noter que pour mener à bien et garantir ces émissions de BTA, le Gabon a sollicité l’appui de plusieurs banques notamment celles basées au Cameroun dont Afriland First Bank, Ecobank Cameroun, United Bank of Cameroun Limited, Société Commerciale de Banque au Cameroun, Standard Chartered Bank ou encore Commercial Bank Cameroun. Quelques banques du Congo, de la Guinée Equatoriale et une autre de la Centrafrique, font également partie des établissements appelés en renfort par le Gabon.

Laissez votre commentaire

Ladji Nze Diakitéhttps://www.gabonmediatime.com
Titulaire d'un Master en Audit, Contrôle de Gestion et aide à la Décision, passionné de journalisme, j'analyse au quotidien l'actulaité économique du Gabon et du continent Africain ainsi que l'actualité sportive.