vendredi,10 juillet 2020
Accueil A La Une Gabon : le gouvernement s’engage à soutenir les industries créatives et culturelles

Gabon : le gouvernement s’engage à soutenir les industries créatives et culturelles

L’Organisation des nations unies pour l’Education, la Science et la Culture (Unesco), le ministère de la Culture et des Arts, avec le soutien de  l’Union Européenne (UE), ont lancé ce mardi 3 mars 2020, au sein du Musée national des arts, rites et traditions, le Programme de soutien au renforcement des industries culturelles et créatives (Psric). Objectif, booster la dynamique de développement et de croissance du secteur de la culture au Gabon, un secteur toujours dans « l’anonymat ».  

Global Media Time Gifpx

Il y a une semaine, le Gabon bénéficiait d’une enveloppe garnie de plus de 2,7 milliards de FCFA de l’Union Européenne dans le cadre de son soutien aux industries culturelles et créatives des pays d’Afrique, Caraïbe et Pacifique. Ce mardi 3 mars 2020, ce projet soumis par le ministère de la Culture et des Arts à l’Unesco, approuvé en Juin 2019 par un comité international de sélection, vient de prendre effet, ce pour une durée de 21 mois. 

Si l’objectif principal de ce programme est la promotion et la valorisation des industries culturelles et créatives qui « pourraient lever un voile nouveau sur la diversification des sources de l’économie gabonaise », comme l’a souligné le Chef de Bureau de l’Unesco à Libreville, Vincenzo Fazzino, il servira aussi de palier pour la promotion de l’égalité des genres, la participation massive de la gente féminine dans les industries culturelles et créatives (ICC). 

Selon Colette Moudhouma, Secrétaire générale adjointe du ministère de la Culture et des Arts, près de 350 structures des industries culturelles et créatives (Icc) ont déjà été recensées au Gabon. Des structures à fort potentiel d’emploi qui sont invitées à redoubler de créativité, ainsi que des potentiels porteurs de projets qui sont invités à mettre sur pieds leurs activités. 

« Je voudrais saisir cette occasion pour inviter l’ensemble des parties prenantes nationales, acteurs culturels gouvernementaux et de la société civile, hommes, femmes, jeunes, à se saisir de cette initiative pour impacter ce secteur, votre secteur. », encouragé Vincenzo Fazzino.

Pour le ministre en charge de la Culture et des Arts, Michel Menga M’Essone, le projet est une initiative louable. « Nous allons travailler pour que ce secteur sorte de l’anonymat. », at-il conclu.

Laissez votre commentaire

Mouss Gmt
Agasa Pub Pavé Portrait Agence Gabonaise de Sécurité Alimentaire
Street 103 Gabon Gmt