mercredi,23 septembre 2020
Accueil A La Une Gabon: «le gouvernement refuse d'octroyer la prime Covid-19 aux enseignants»

Gabon: «le gouvernement refuse d’octroyer la prime Covid-19 aux enseignants»

C’est au cours de la rencontre entre le ministre de l’Education nationale le Pr. Patrick Daouda Mouguiama et les responsables des syndicats du département ministériel dont il a la charge que le refus du gouvernement d’octroyer la prime Covid-19 aux enseignants leur a été notifié. La Convention nationale des Syndicats de l’éducation nationale (Conasysed) et le Syndicat de l’éducation nationale (Sena) prenaient toutes deux part à cette rencontre. 

Au cours de son propos introductif, le ministre de l’Education nationale le Pr. Patrick Mouvuuama Daouda est revenu sur les annonces faites par le gouvernement le mardi 30 juin dernier à l’occasion de la conférence de presse qu’ont aminée les ministres aux côtés du Premier ministre à Arambo. Face aux partenaires sociaux de son ministère, le membre du gouvernement a entre autres notifié aux ses hôtes le refus « d’octroyer la prime Covid-19 aux enseignants parce qu’ils ne sont pas en contact avec les malades (…) ». 

Cette prime Covid-19 devait être versée aux enseignants selon la Convention nationale des Syndicats de l’éducation nationale par le gouvernement pour leur permettre de faire face au Coronavirus qui comptabilise à ce jour plus 5600 cas confirmés dont 44 décès et seulement 2555 personnes guéries. Une situation épidémiologique qui fonde la revendication des syndicalistes qui souhaitent être logés à la même enseigne que les fonctionnaires du ministère de la Santé qui bénéficient déjà de ladite prime.  

La position de la Convention nationale des Syndicats de l’éducation nationale portée par son délégué général Louis Patrick Mombo n’aura pas obtenu l’assentiment du gouvernement  « en dépit du plaidoyer du ministre » Patrick Daouda Mouguiama auprès de ses collègues et du président de la République. 

Au terme de cette réunion qui a duré près de deux heures, le ministre a proposé de recevoir individuellement chaque organisation syndicale dans les tout prochains jours. Quant à eux, les partenaires sociaux ont précisé au membre du gouvernement « qu’ils n’accepteront pas de mettre en danger la vie des enseignants et des élèves, et ont exigé la réunion de toutes les garanties sanitaires et sécuritaire » avant la reprise des cours.   

Laissez votre commentaire

Global Media Time Gifpx
Street 103 Gabon Gmt