lundi,4 juillet 2022
AccueilA La UneGabon: le gouvernement rassure sur la maîtrise du prix des denrées de...

Gabon: le gouvernement rassure sur la maîtrise du prix des denrées de première nécessité

Ecouter cet article

La problématique de la hausse des prix des denrées de première nécessité continue inexorablement d’être au centre des débats. La preuve, lors de la séance de questions au gouvernement qui s’est tenue à l’Assemblée nationale ce mardi 31 mai 2022, les honorables députés ont sollicité du ministre de l’Economie et de la Relance Nicole Jeanine Lydie Roboty épouse Mbou les actions menées ces derniers mois pour lutter efficacement contre cette flambée des prix. 

Interrogé par le député du deuxième siège de la commune de Moanda Alexandre Awassi sur la problématique de la hausse constatée des prix des denrées de première nécessité. En effet, ce dernier a cité une pléthore de produits qui ont connu une hausse spectaculaire suscitant le désarroi auprès des populations. Par exemple, le blé dont le prix a connu une hausse d’environ 46%,; de l’huile Cuisin’Or qui est passé de  1 100 FCFA le litre à 1 400 FCFA. Pis les produits alimentaires du dispositif vie chère notamment le poulet, les cotis de porc, du riz et du poisson ont connu une augmentation de 28%.

Réagissant à cette interpellation, le membre du gouvernement a, tout en rappelant que cette flambée des prix des denrées alimentaires et énergétiques n’est pas propre à l’économie nationale, rappelé qu’elle est consécutif à deux facteurs notamment le net rebond de la demande mondiale à l’issue des confinements imposés par la pandémie de covid-19 et le conflit entre la Russie et l’Ukraine.

Soucieux de maîtriser l’inflation, le gouvernement a mis en place un certain nombre de mesures. « Dans le but de contenir les effets de la flambée des prix des biens de première nécessité, le gouvernement a mis en œuvre une politique de maîtrise des prix. La stratégie consiste notamment à subventionner le blé et les produits pétroliers, à maintenir la défiscalisation des produits du dispositif de la vie chère et la mesure de gratuité du transport urbain. », a révélé Nicole Jeanine Lydie Roboty épouse Mbou.

 
De manière plus détaillée concernant le blé, le gouvernement a prévu une subvention de 7 milliards de FCFA dans le projet de loi de Finances rectificative 2022. Sur le prix des produits pétroliers le gouvernement a maintenu le prix du litre à la pompe même cas de figure pour les produits de première nécessité, l’Etat a consenti une exonération des droits et taxes à l’importation des produits alimentaires de première nécessité.  «  Tout ceci constitue l’effort que le gouvernement fait pour pouvoir contenir les prix des biens de première nécessité », a indiqué le ministre de l’Economie.

Alors, ça vous a plu ? 👍🏾
Pour recevoir les dernières actualités de notre média, inscrivez-vous à notre newsletter Whatsapp.

OUI bien sûr je m'incris

Laisser un commentaire

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Mondjo Mouega
Mondjo Mouegahttp://gabonmediatime.com
Titulaire d'une Licence en droit, l'écriture et la lecture sont une passion que je mets au quotidien au profit des rédactions de Gabon Media Time depuis son lencement le 4 juillet 2016 et de GMTme depuis septembre 2019. Directeur des Rédactions et Rédacteur en chef de GMTme
Global Media Time Gif
Pub_Airtel - MEGA PROMO
Pub - Batidays- BATIPLUS
Nouvel Album de l'artiste RODZENG
Enami Shop
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x