Gabon: le gouvernement promet 5 amphithéâtres à quelques semaines de la rentrée

Gabon Gabonmediatime 14 (18)
Le Ministre de l'Enseignement Supérieur, Jean De Dieu Moukagni Iwangou lors de la signature du protocole d'accord pour la construction de cinq Amphithéâtres © D.R.

A quelques mois de la rentrée universitaire, et alors que les différentes universités du pays sont dans un état pour le moins alarmant, le ministère de l’Enseignement supérieur dirigé par Jean de Dieu Moukagni Iwangou vient de  signer un protocole d’accord visant à améliorer les conditions d’apprentissage des étudiants. Signé avec un Consortium franco-suisse, ce protocole d’accord devrait aboutir à la construction de 5 amphithéâtres dans les trois principales villes du pays. 

Alors que le Plan Stratégique Gabon Émergent (PSGE) et le Plan de relance de l’économie (PRE) n’ont pas su offrir à la jeunesse estudiantine gabonaise un cadre propice à leur épanouissement, le gouvernement multiplie les pistes de réflexion pour combler ce déficit. Ainsi, dans cette optique, le ministère en charge de l’enseignement supérieur, vient de signer un protocole d’accord avec un Consortium franco-suisse. 

En effet, cet accord qui porte essentiellement sur la construction de 5 amphithéâtres dans les trois principales villes du pays à savoir : Libreville, Owendo et Franceville, vise à « renforcer les infrastructures universitaires afin de mieux répondre à la problématique de l’engorgement des universités publiques ». S’il est salutaire, il souligne néanmoins les difficultés du gouvernement à s’auto saisir pour régler cette problématique. 

Considérés comme « innovants et durables », ces amphithéâtres d’une capacité d’accueil allant de 1000 à 2000 places seront érigés à l’Université Omar Bongo (UOB) de Libreville, mais aussi à l’Université des sciences de la santé (USS) d’Owendo tout comme à l’Université des sciences et technologies de Masuku (USTM) à Franceville. 

Laissez votre commentaire