mercredi,2 décembre 2020
Accueil Derniers articles Gabon: le gouvernement pour la relance efficace des activités hospitalières

Gabon: le gouvernement pour la relance efficace des activités hospitalières

Quelques jours après la décision portant suppression de l’appui financier à la tutelle, jadis octroyé au ministère de la Santé, une source proche de la Primature a révélé l’orientation de cette nouvelle manne financière. En effet, cette somme servira désormais à soutenir les structures hospitalières en finançant la formation continue des agents de santé, approvisionner les structures en médicaments et appuyer la recherche scientifique.

Confrontés à d’énormes difficultés structurelles et de fonctionnement en raison de la crise sanitaire liée à la Covid-19, les hôpitaux et les centres de santé devraient bénéficier d’un accompagnement et pas des moindres, de leur tutelle. En effet, une source proche de la Primature révèle que la bagatelle somme de plus de 240 millions FCFA à l’année, inhérente à l’appui financier à la tutelle, sera dorénavant mise à contribution pour l’amélioration du service public de la santé. Un secteur mis à rude épreuve dans ce contexte économique particulier dû entre autres à la crise du Coronavirus.

Dans l’optique de relancer efficacement les activités hospitalières, le gouvernement, par l’entremise de son ministre de la Santé, va réorienter ledit appui à la tutelle, évalué à plus de 20 millions de FCFA par mois vers la formation professionnelle des agents de santé, l’approvisionnement continu en médicaments et autres produits pharmaceutiques mais aussi dans la recherche scientifique. Une aide considérable au profit de l’amélioration du fonctionnement de l’ensemble des structures sanitaires. 

Par ailleurs, si la dynamique impulsée par le nouveau ministre de la Santé reste noble, le membre du gouvernement devra cependant veiller à ce que cette mesure soit applicable sans distorsion. Et cela passe inéluctablement par la mise en place d’un comité de suivi. Ceci dans la droite ligne des recommandations du président de la République Ali Bongo Ondimba qui ne cesse de marteler que la dépense publique doit être essentiellement axée vers l’amélioration des conditions de vie des Gabonaises et des Gabonais. 

Laissez votre commentaire

Lauris Pembahttps://www.gabonmediatime.com
Titulaire d'un Master en droit Public, je suis passionnée par le journalisme depuis des années. J'anime l'actualité au quotidien sur GMT depuis son lancement en juillet 2016.
Global Media Time Gif 2px
Bestheinfusion