Gabon: le gouvernement lève 184 milliards pour la modernisation du secteur agricole

Alors qu’il importe chaque année pour plus de 400 milliards de Fcfa de denrées alimentaires, le Gabon multiplie les pistes pour sortir de cette léthargie, qui freine conséquemment son processus de développement. Ainsi, les autorités viennent de lever pas moins de 184 milliards de Fcfa pour moderniser le secteur agricole.


C’est au détour d’un entretien accordé à la presse locale, que le ministre de l’agriculture et de l’élevage en charge du programme Graine Biendi Maganga Moussavou, a annoncé avoir levé 184 milliards de Fcfa auprès de la Bad, l’AFD, le Fida, la BDEAC. Cette somme devrait selon le ministre, permettre d’accélérer la modernisation du secteur agricole, dont la participation à la création de richesses demeure en deçà des attentes.

En effet, « la faiblesse de la production nationale agricole de notre pays » qui se traduit « par une augmentation constante des importations de denrées alimentaires » constitue selon Biendi Maganga Moussavou, l’enjeu majeur de cette levée de fonds. Si le programme Graine peine à convaincre au regard de l’importance des fonds qui lui sont alloués, le ministre se veut rassurant.

Néanmoins, face aux récentes révélations du sénateur Hugues Bessaques qui affirme notamment que seulement « 30% du budget de l’Etat seraient exécutés », la question de l’utilisation optimale et rationnelle de ces fonds, mais aussi celle de la nécessité d’emprunter, taraudent les esprits.

Laissez votre commentaire