Gabon: le gouvernement investit 5,5 milliards de Fcfa pour éviter les ruptures de gaz butane

© D.R

Le jeudi 7 juin 2018 dernier, à Libreville, le ministre du Pétrole et des Hydrocarbures Pascal Houangni Ambouroue, a officiellement procédé à l’inauguration et au lancement du nouveau sarcophage intégrant des nouveaux cigares de gaz butane construit par la Société gabonaise d’entreposage des produits pétroliers (SGEPP).

D’une capacité globale de stockage de 400m3 chacun, la mise en service de ce nouveau sarcophage intégrant des nouveaux cigares de gaz butane, apparaît comme un rempart afin d’éviter la baisse de production de gaz et ainsi éviter toute pénurie aux populations.

En effet, d’un coût total estimé à 5,5 milliards de Fcfa le sarcophage totalement automatisé et installé dans la commune d’Owendo, constitue un véritable pas en avant à la fois pour la SGEPP et pour les autorités. Le ministre du Pétrole et des Hydrocarbures, Pascal Houangni Ambouroue n’a pas caché sa satisfaction indiquant « Je suis venu vérifier l’effectivité de ce déploiement et la mise en production de ce nouveau sarcophage intégrant des nouveaux cigares ».

Devenu nécessaire tant les installations de la SGEPP étaient devenues obsolètes et surtout pour faire face à une demande sans cesse croissante en gaz butane, cet investissement bien que colossale, apparaît comme une bouffée d’oxygènes pour toutes les parties concernées.

Laissez votre commentaire