Gabon: le gouvernement entérine la fusion de la GOC et la Sogara

Siège social de la Sogara à Port-Gentil © GMT

En marge de la prestation de serment des nouveaux ministres devant le président de la République Ali Bongo, avait lieu ce jeudi 13 juin 2019 un conseil des ministres. Riche en enseignements, ce conseil a surtout entériné la fusion des deux sociétés pétrolières étatiques, à savoir Gabon Oil Company (GOC) et la Société Gabonaise de Raffinage (Sogara).

GABON LIBREVILLE

C’est un véritable coup de tonnerre dans le ciel pétrolier gabonais. Alors que nous annoncions le 2 mai dernier, que le Fonds monétaire international (FMI) avait suggéré aux autorités la liquidation de la Société gabonaise de raffinage (Sogara) et la Société nationale des hydrocarbures, devenues encombrantes pour les finances de l’Etat, le gouvernement a lui décidé de changer son fusil d’épaule.

Ainsi, en marge de la prestation de serment des nouveaux ministres de ce jeudi, a eu lieu un conseil des ministres dont le communiqué final a révélé une information pour le moins surprenante. En effet, comme l’indique ledit communiqué, « le Conseil des Ministres a entériné le projet de décret portant fusion de la Société Gabonaise de Raffinage (SOGARA) avec le groupe Gabon Oil Company (GOC) ».

Cette pirouette du gouvernement qui vise à maintenir en vie, deux entités dont le rôle, l’impact, la productivité et la rentabilité sont très limités, suscite des interrogations à l’heure où le FMI prépare une nouvelle mission de visite au Gabon. En grande difficulté, la Sogara qui n’arrive plus à couvrir la demande locale comme en témoignent à la fois, la hausse des importations des produits pétroliers et la hausse des prix des carburants, se retrouve donc absorbée par la GOC.

Cette dernière qui selon la Lettre du continent « serait déjà fermée si elle était une entreprise privée », hérite donc d’une société au bord du gouffre, quand elle même n’est pas dans une position rassurante. Quoi qu’il en soit, la nouvelle société nationale des Hydrocarbures et donc de raffinage, est créée dans un climat de hausse du prix du Brent sur les marchés.

Laissez votre commentaire