lundi,18 octobre 2021
AccueilDerniers articlesGabon: le gouvernement en quête de solution dans le conflit Homme-faune

Gabon: le gouvernement en quête de solution dans le conflit Homme-faune

Ecouter cet article

Mis à l’index pour son inaction après les tensions inhérentes au conflit Homme-faune dans la province de l’Ogooué-Ivindo notamment à Mekambo, le gouvernement gabonais a décidé de scruter l’environnement rural national. Pour ce faire, une série de consultations a été lancée à Cocobeach, le mercredi 14 juillet dernier, par le Pr. Lee White, ministre des Eaux et Forêts. 

Il aura fallu deux mois au Pr. Lee White pour se pencher sur le dossier brûlant du conflit Homme-faune. Une affaire qui a déjà causé des dégâts collatéraux. Pour tenter d’endiguer le problème, le ministre des Eaux et Forêts et son délégué ont initié une série de consultations avec les populations paysannes. Le but étant de comprendre le phénomène et d’en trouver les solutions adaptées et ciblées à chaque circonscription territoriale.

Pour ce faire, le membre du gouvernement a débuté son périple à Cocobeach chef-lieu du département de la Noya dans la province de l’Estuaire. En présence de son collègue de la culture Michel Menga M’Essone, le Pr. Lee White a indiqué que cette initiative vise à « échanger avec les populations afin de renforcer le dispositif de lutte contre ce fléau ». Et ce, conformément aux recommandations qui lui ont été faites par la Première ministre Rose Christiane Ossouka Raponda.

Face aux victimes des attaques des pachydermes, le ministère des Eaux et forêts a rappelé que des efforts ont été réalisés en vue de solutionner ce problème d’envergures. Donnant la parole à tous les plaignants, le Pr. Lee White a tenu à rappeler qu’au terme du Conseil des ministres du 10 juin dernier, il est désormais autorisé l’exécution des battues administratives et, le cas échéant, l’usage du droit de légitime défense par les populations victimes de ce conflit. Notons que ces consultations devront se poursuivre sur toute l’étendue du territoire jusqu’au 29 juillet prochain.

Laissez votre commentaire

Lyonnel Mbeng Essonehttps://www.gabonmediatime.com
Journaliste Reporter (Société - Justice - Faits divers )
Enami Shop