mercredi,28 juillet 2021
AccueilA La UneGabon: le gouvernement dote les pêcheurs artisanaux de balises de surveillance

Gabon: le gouvernement dote les pêcheurs artisanaux de balises de surveillance

Ecouter cet article

Ce vendredi 2 juillet 2021, le Centre d’appui à la pêche artisanale de Libreville (Capal) a servi de cadre à la cérémonie de remise de balises VMS. Des outils de dernière génération dotés d’un système de surveillance par satellite permettant d’avoir un meilleur suivi des pêcheurs artisanaux en mer. La cérémonie s’est déroulée en présence des ministres en charge de l’Environnement et de la Pêche. 

C’est en présence des ministres Biendi Maganga Moussavou et Lee White, respectivement en charge de la Pêche et de l’Alimentation, et des Eaux, des Forêts, de la Mer, de l’Environnement, des agents de la Direction générale de Pêche et des responsable du Capal que les embarcations de pêche artisanal maritime de Libreville ont été dotés de balises de type « Nemo », développées pour le Gabon par CLS. 

Ces balises VMS dotées d’un système de surveillance par satellite sont selon leur concepteur simples d’utilisation et pratiques. Construites pour l’environnement marin, elles ont pour principale fonction l’amélioration des conditions de travail des pêcheurs.  «  Elles sont robustes, durables, économiques, simples d’utilisation et d’installation et rechargeables via un panneau intégré », a expliqué Laurent Valeri, le directeur général de Canopé, société de service spécialisée dans la géolocalisation des moyens de transport et l’exploitation des données de terrain.

 

Prototype de balise « Nemo », développé pour le Gabon par CLS © GMT.

Le président de la Confédération gabonaise des coopératives des pêcheurs artisanaux et mareyeurs (CGCPAM) Jean de Dieu Mapaga qui a pris la parole lors de cette cérémonie n’a pas manqué de se réjouir de la mise en place de ce dispositif. « Les présentes balises viennent régler de nombreux problèmes que rencontrent les pêcheurs. Notamment, la connaissance des zones de pêche et la sécurité lors de nos activités », a-t-il martelé. 

Le ministre en charge de la Pêche a exprimé sa satisfaction quant à l’installation de ce dispositif qui de par ses fonctionnalités va davantage  régulariser la pêche artisanale maritime partie intégrante du Gabon-Bleu et endiguer la piraterie. « Nemo permet de savoir à tout moment où se situe chaque embarcation de pêcheur et chaque pêcheur peut savoir où se trouve son embarcation. Ainsi il pourra savoir s’il est dans une aire marine protégée ou pas. Le système est également doté d’un dispositif d’alerte en cas de danger », a précisé Biendi Maganga Moussavou

Laissez votre commentaire

Mondjo Mouegahttp://gabonmediatime.com
Titulaire d'une Licence en droit, l'écriture et la lecture sont une passion que je mets au quotidien au profit des rédactions de Gabon Media Time depuis son lencement le 4 juillet 2016 et de GMTme depuis septembre 2019. Directeur des Rédactions et Rédacteur en chef de GMTme