jeudi,16 septembre 2021
AccueilA La UneGabon: le gouvernement devrait consacrer près de 40 milliards dès 2022 pour...

Gabon: le gouvernement devrait consacrer près de 40 milliards dès 2022 pour la Salubrité publique

Ecouter cet article

Selon le Plan de cadrage macroéconomique et budgétaire 2022- 2024, élaboré par les services du ministère de l’Economie et de la Relance, et ceux du Budget et des Comptes publics, le gouvernement gabonais semble décidé à améliorer sa politique de protection de l’environnement et de salubrité publique. Pour ce faire, c’est un montant global de près de 40  milliards de FCFA, soit 1,9% du budget de l’Etat, que celui-ci entend mettre en oeuvre dès l’an prochain.

L’Etat gabonais va-t-il se montrer plus réactif face aux besoins de la population en matière de gestion de déchets, d’assainissement des voiries urbaines du pays et de la protection de l’environnement? A en croire la dotation budgétaire allouée à ces missions contenues dans le Plan de cadrage macroéconomique et budgétaire 2022-2024 du pays, cette hypothèse semble de plus en plus évidente. 

En effet, avec 36,7 milliards de FCFA prévus pour la fonction « Protection de l’environnement, constituée des missions Economie forestière et protection de l’environnement et Salubrité publique » soit 1,9% du budget de l’Etat, le gouvernement semble enfin décidé à faire de ces préoccupations liées à la salubrité et au respect de l’environnement, des questions prioritaires en matière de politique publique.

Devant servir à financer aussi bien des opérations d’assainissement des voiries urbaines que des opérations d’assainissement des eaux usées à travers la réhabilitation des bassins versants, cette dotation budgétaire devrait ainsi permettre de conduire des projets liés à la préservation et la protection de l’environnement. Un domaine dans lequel le Gabon prône « l’exemplarité » après avoir obtenu en juin dernier le titre de « champion sous-régional ». 

A noter que ce sont exactement 26,6 milliards de FCFA qui vont être investis par l’Etat pour les projets liés à l’économie forestière et la protection de l’environnement. Quant à la salubrité publique, facteur important dans l’amélioration des conditions de vie et de la santé des citoyens, elle devrait recevoir une enveloppe d’un peu plus de 10 milliards de FCFA. Si et seulement si, les chemins qui mènent aux financements de projets structurants s’avèrent moins tortueux.

Laissez votre commentaire

Enami Shop