mardi,14 juillet 2020
Accueil A La Une Gabon: le gouvernement déconseille le recours aux services Crowd1 et Coffre de...

Gabon: le gouvernement déconseille le recours aux services Crowd1 et Coffre de luxe

Moins de 24 heures après la publication de notre article intitulé Gabon: Crowd1, Coffre de luxe, Ndami, immersion dans un système de fraude pyramidal, le ministère de l’Economie et des Finances a, par le biais d’un communiqué rendu public ce lundi 01 juin 2020, tenu à déconseiller l’usage de ces services qui obéissent à un système pyramidal frauduleux. Des services qui rencontrent de forts succès au Gabon grâce à la mise en place d’un système de réseautage pour le moins douteux. 

Global Media Time Gifpx

Présenté comme des opportunités d’affaires auprès des potentiels investisseurs ou même des « Tontine 2.0 » pour le cas du Coffre de luxe , ces services qui utilisent des systèmes similaires reposant sur un montage financier dénommé pyramide de Ponzi rencontrent un fort succès. Un tableau noirci par le caractère suspicieux de leur fonctionnement qui laisse penser à une véritable arnaque à grande échelle. 

Ainsi, le système consiste à payer les premiers arrivants avec l’argent des derniers inscrits. Ainsi, pendant une période donnée les premiers arrivants dans le système vont toucher l’argent qui leur est promis grâce aux inscriptions des personnes suivantes.  Un fait qui démontre la fragilité du système dont la pérennité n’est possible que grâce à la participation du plus grand nombre de personnes.

Considéré comme « un système pyramidal frauduleux », dans plusieurs pays notamment en Namibie, en Norvège ou encore au Burundi, les autorités gabonaises ont donc vite fait de s’intéresser à ces services. En effet, dans son communiqué le ministère de l’Economie et des Finances « recommande au public d’éviter tout recours aux services en ligne dénommés Crowd1 et Coffre 2 Lux ».  

Pour le gouvernement, « ces services s’apparentent à des systèmes d’arnaque pyramidale en marketing réseau dans lesquels le profit ne relève pas de l’activité de vente mais du recrutement de nouveaux membres ». Un fait qui dénote de la dangerosité de l’usage de ces services car seuls « les concepteurs desdits systèmes en tirent les bénéfices au détriment des adhérents ».

Laissez votre commentaire

Mouss Gmt
Mondjo Mouegahttp://gabonmediatime.com
Titulaire d'une Licence en droit, l'écriture et la lecture sont une passion que je mets au quotidien au profit des rédactions de Gabon Media Time depuis son lencement le 4 juillet 2016 et de GMTme depuis septembre 2019. Directeur des Rédactions et Rédacteur en chef de GMTme
Agasa Pub Pavé Portrait Agence Gabonaise de Sécurité Alimentaire
Street 103 Gabon Gmt