samedi,31 octobre 2020
Accueil A La Une Gabon : le gouvernement confie à Meridiam la construction de la Transgabonaise

Gabon : le gouvernement confie à Meridiam la construction de la Transgabonaise

Annoncé il y a quelques semaines par le président de la République, Ali Bongo Ondimba, la construction de la transgabonaise vient de recevoir un coup d’accélérateur. Ainsi, ce jeudi 24 octobre au palais du bord de mer, le ministre des Travaux publics, Justin Ndoundangoye et les responsables de la Société Autoroutière du Gabon (SAG), filiale de Meridiam, ont procédé à la signature d’un Contrat de Partenariat de type PPP pour finaliser ce projet. 

C’est ce qui ressort de la rencontre de ce jeudi entre le président de la République, Ali Bongo Ondimba, le ministre des Travaux publics, Justin Ndoundangoye et les responsables de la société Meridiam, en tête desquels Thierry Deau, directeur général. Dans l’optique d’accélérer la réhabilitation de la Transgabonaise, le gouvernement a concédé la conception, l’aménagement, le financement et l’entretien de la RN1 et de la RN3, à la Société Autoroutière du Gabon (SAG).

En effet, à travers la signature de ce Contrat de Partenariat de type PPP d’une durée de 30 ans, la Société Autoroutière du Gabon (SAG) filiale de la société Meridiam qui vient également de se voir confier la construction du barrage de Kinguélé-Aval, procédera à d’importants travaux sur le tronçon Owendo-Ndjolé-Carrefour Leroy-Lastourville-Moanda-Franceville, d’un linéaire de 730 km.

Lire aussi : Gabon : Meridiam construira le barrage hydroélectrique Kinguele-Aval 

Véritable casse-tête chinois pour le gouvernement, ce tronçon qui traverse le pays d’Est en Ouest et qui permettrait de relier les grands espaces agricoles du Gabon, est aujourd’hui en piteux état. C’est donc dans l’optique de faciliter les échanges commerciaux de l’arrière-pays vers la capitale mais aussi de réduire considérablement la durée du trajet pour relier une localité à une autre, que le gouvernement vient de finaliser cet accord. 

D’un coût total de 700 milliards de FCFA, dont 100 milliards de FCFA en coût des réparations et entretiens temporaires, ce projet hautement stratégique pour le pays permettra également d’accélérer la diversification économique. A noter que l’entreprise adjudicataire a déjà signé plusieurs partenariats avec le Gabon qui ont notamment abouti à la construction du Terminal Minéralier d’Owendo.

Laissez votre commentaire

Ladji Nze Diakitéhttp://www.gabonmediatime.com
Titulaire d'un Master en Audit, Contrôle de Gestion et aide à la Décision, passionné de journalisme, j'analyse au quotidien l'actulaité économique du Gabon et du continent Africain ainsi que l'actualité sportive.
Global Media Time Gif 2px
Bestheinfusion