samedi,25 septembre 2021
AccueilA La UneGabon: le gouvernement annule l'élection de la présidence de la Croix-rouge

Gabon: le gouvernement annule l’élection de la présidence de la Croix-rouge

Ecouter cet article

C’est par le biais d’une communication écrite datant du 9 août 2021, que le ministre des Affaires sociales, Prisca Koho Nlend, a annoncé l’annulation des résultats controversés de l’Assemblée générale élective du président de la Croix-rouge gabonaise. Organisée le 7 août dernier, en dépit des injonctions du gouvernement, celle-ci avait vu l’élection de Véronique Tsakoura à la tête de la Croix-rouge gabonaise. 

Nouveau rebondissement dans l’affaire de l’élection de la présidence de  la Société nationale de la Croix-rouge gabonaise (SNCRG). Alors que le Dr. Véronique Tsakoura pensait définitivement avoir pris les rênes de la Croix-rouge gabonaise au soir du samedi 7 août 2021, le gouvernement vient d’annoncer l’annulation de ce scrutin. Le ministre des Affaires sociales a estimé que l’élection était « entachée d’innombrables irrégularités ». 

En effet, dans son communiqué, le membre du gouvernement a déploré « l’organisation précipitée de l’élection du président national de cette association par le Bureau intérimaire ». Une élection qui s’est tenue « en dépit des recommandations du gouvernement », alors qu’un Comité indépendant et neutre, selon Prisca Koho Nlend, a été mis en place pour assurer la supervision des élections « en toute transparence ». 

Face à ces agissements, le gouvernement via la ministre des Affaires sociales, annonce qu’il ne reconnaît pas les différents organes de gouvernance issus de cette Assemblée générale. Défendant son point de vue, le gouvernement a par ailleurs annoncé qu’il retire ses engagements « au profit de la Croix-rouge gabonaise jusqu’à ce que de nouvelles dispositions soient prises pour relancer le processus électoral ». 

Il faut noter qu’une première assemblée générale devant se tenir du 10 au 12 juin dernier, avait déjà été annulée par le ministre Prisca Koho Nlend, ainsi que par le Conseil d’Etat. Ce dernier avait ordonné le report des assises à la suite d’une saisine de la deuxième candidate en lice pour la présidence de la Croix-rouge gabonaise, Habiba Issa. 

Laissez votre commentaire

Enami Shop