Gabon: le gouvernement annonce la création de trois comités pour le suivi des réformes engagées

Julien Nkoghe Bekale, Premier ministre, chef du gouvernement © D.R

L’heure étant au « pragmatisme et à l’efficacité », le gouvernement gabonais a donc décidé de mobiliser toutes ses ressources en vue d’atteindre des objectifs spécifiques et des résultats probants. Ainsi, le récent séminaire aux allures de conseil interministériel, a permis à celuici, de souligner la mise en place de trois comités, dans le but « de rendre le discours politique du gouvernement à nouveau crédible et en liaison avec l’action ».



La crise socio-économique qui secoue le pays depuis de nombreux mois et les difficultés qui en découlent, ont semble-t-il fait prendre conscience au gouvernement, de l’urgence et  de l’obligation de résultats. Ainsi, face aux attentes grandissantes des populations, le chef du gouvernement et son équipe ont arrêté un certain nombre de mesures.

En effet, s’il a admis que l’inaction du gouvernement face aux complaintes des populations, devait désormais constituer un motif de « pragmatisme et d’efficacité », le Premier ministre a également annoncé la création de trois comités, dont le but est « de rendre le discours politique du gouvernement à nouveau crédible et en liaison avec l’action ».

De ce fait, la mise en place « d’un comité de trésorerie, d’un comité de mobilisation de ressources et d’un comité de programmation des investissements », devrait permettre le suivi de chantiers dits « prioritaires ». Avec l’ambition « d’offrir de l’eau potable à tous, d’offrir de l’électricité, d’améliorer l’offre de santé en y incluant la pratique sportive de proximité », le gouvernement entend bien se redonner une « crédibilité ».

Laissez votre commentaire