mardi,20 avril 2021
AccueilA La UneGabon: le gouvernement annonce la création de deux centres de formation professionnelle...

Gabon: le gouvernement annonce la création de deux centres de formation professionnelle à Port-Gentil et Franceville

Réuni en Conseil des ministres ce mercredi 7 avril dernier, le gouvernement a adopté le projet de création de deux centres de formation professionnelle à Tchengué et Mvengué respectivement à Port-Gentil et Franceville. Ces deux écoles multisectorielles fourniront une formation initiale et continue notamment en génie mécanique, génie industriel et électronique ainsi qu’en ingénierie du soudage pour les cycles Pré-bac et Post-bac.

À l’heure de la transformation locale voulue par le chef de l’État Ali Bongo Ondimba, il était judicieux de créer des centres adaptés à ces formations spécifiques qui ouvrent la porte à l’emploi dans les métiers peu prisés par le commun des Gabonais. C’est dans cette logique que le gouvernement a adopté le projet de décret portant création et organisation des Écoles multisectorielles de formation et d’enseignement professionnelles de Ntchengué et de Mvengué.

Placées sous la coordination et le contrôle de l’Agence nationale de formation et d’enseignement professionnels, ces deux écoles auront leurs sièges respectivement à Port-Gentil, chef-lieu de la province de l’Ogooué-Maritime et à Franceville, chef-lieu du Haut-Ogooué. Dans sa présentation, le ministre en charge de la Formation professionnelle, Madeleine Berre, a clairement indiqué les missions assignées à ces deux centres.

Selon le membre du gouvernement, ces deux centres « sont chargés d’assurer la formation initiale et continue, notamment en génie mécanique, génie industriel et électronique ainsi qu’ingénierie du soudage », est-il clairement indiqué dans le communiqué final du Conseil des ministres tenu ce mercredi 7 avril 2021. En outre, il ressort que ces établissements proposeront deux cycles de formation. Il s’agit du Pré-bac et du Post-bac. 

En des termes clairs, le premier cité concernera les élèves de classes de 4ème jusqu’en terminale. Quant au second, il sera ouvert aux titulaires du Baccalauréat. Si pour l’heure, nul ne sait quand ces structures ouvriront leurs portes, le gouvernement a d’ores et déjà annoncé les potentiels sésames qui y seront délivrés.

Il s’agit entre autres du Certificat d’aptitude professionnelle (CAP), Brevet professionnel, Baccalauréat professionnel, Brevet de technicien supérieur (BTS), Diplôme universitaire technologique (DUT), Licence professionnelle, Master professionnel et Diplôme d’Ingénieur. Gageons que ces annonces ne restent pas au stade embryonnaire.

Laissez votre commentaire

Lyonnel Mbeng Essonehttps://www.gabonmediatime.com
Journaliste Reporter (Société - Justice - Faits divers )
Bestheinfusion