mercredi,21 octobre 2020
Accueil Derniers articles Gabon : le Génie militaire à la rescousse pour la lutte contre...

Gabon : le Génie militaire à la rescousse pour la lutte contre l’insalubrité et l’insuffisance en éclairage public

La problématique de l’insalubrité et de l’éclairage public dans les communes de Libreville, Akanda et Owendo était au centre d’une séance de travail présidée par le Premier ministre, Julien Nkoghe Bekale ce lundi 9 décembre 2019. Il était question lors de cette rencontre de mettre en place un plan d’urgence, qui court jusqu’au 5 janvier 2020, pour pallier la situation catastrophique que connaissent ces trois communes. C’est le génie militaire qui s’occupera de la gestion du ramassage des ordures ménagères et la réhabilitation de l’éclairage public.

C’est en présence du ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur, Lambert Noël Matha, du ministre d’Etat, ministre de la Défense nationale, Rose Christiane Ossouka Raponda, du Haut-commissaire à l’environnement et des maires des trois communes d’Akanda, Libreville et Owendo, que le Premier ministre a conduit, ce 9 décembre, une réunion s’inscrivant dans la lutte contre l’insalubrité et le déficit en éclairage public. Il était question d’explorer les mécanismes à mettre en place pour enrayer ces phénomènes.

Au terme des échanges, les parties ont convenu de déléguer la gestion du ramassage des ordures ménagères et la réhabilitation de l’éclairage public au génie militaire. Une solution qui tombe à point nommé car les artères de ces communes sont progressivement en train de se transformer en vastes champs d’ordures. En effet, depuis la démission de Clean Africa de ses prérogatives pour impayés, aucune solution n’avait été prise. Le plan d’urgence engagé prendra effet dès la semaine du 15 décembre pour s’achever le 5 janvier 2020.

Par ailleurs, Julien Nkoghe Bekale a précisé qu’il s’agit d’une mesure d’urgence temporaire devant permettre aux populations de passer des fêtes saines. Pour ce faire, ce sont donc 500 bacs à ordures qui vont s’ajouter aux 500 autres déjà opérationnels. Quant à la réhabilitation de l’éclairage, il reviendra au nouveau maître d’oeuvre de définir une liste de besoins dans les brefs délais afin de répondre promptement à la demande du chef de l’État Ali Bongo Ondimba de permettre à Libreville de regagner son lustre d’antan. Une initiative qui devrait épouser l’assentiment des populations souvent victimes de braquage et de maladies en tous genres.

Laissez votre commentaire

Global Media Time Gif 2px
Street 103 Gabon Gmt