vendredi,25 septembre 2020
Accueil A La Une Gabon: Le FMI suggère au gouvernement de liquider la Sogara

Gabon: Le FMI suggère au gouvernement de liquider la Sogara

Alors que la dernière délégation du Fonds Monétaire International (FMI) conduite par Boileau Yeyinou Loko a rendu ses conclusions le mardi 30 avril, plusieurs points cruciaux sont d’ores et déjà à retenir. Ainsi, après avoir suggéré la liquidation de Gabon Oil Company (GOC) même si le gouvernement a maladroitement tenté de démentir cette information, le FMI aurait également suggéré la liquidation de la Société gabonaise de raffinage (Sogara), rapporte notre confrère GabonActu.

Présent à Libreville du 23 au 30 avril pour une mission de visite, la délégation du Fonds monétaire international (FMI) conduite par Boileau Yeyinou Loko, a rendu ses conclusions après plusieurs échanges avec différentes administrations. Ainsi, au cours de ces échanges, plusieurs suggestions ont été faites. Parmi celles-ci, la liquidation de la Société Gabonaise de Raffinage (Sogara) indique Gabon Actu.

En effet, selon des « sources proches de ce dossier », le FMI estime que les performances de Sogara à l’instar de Gabon Oil Company (GOC) sont largement en deçà des attentes. De fait, cette société en perte de vitesse et dont la capacité de raffinage est actuellement de 30%, ne fournirait plus à l’État la valeure ajoutée attendue, quand on sait qu’aujourd’hui l’importation du carburant devient moins coûteuse que le raffinage.

Pointant principalement les  dérives de la direction en matière de gestion, et l’obsolescence de la raffinerie, le FMI aurait donc logiquement  suggéré la fermeture de cette entité. En définitive, entre la Postbank, la BGD, la BHG, la GOC et la Sogara, ce sont pas moins de cinq structures étatiques et para-étatiques qui pourrait mettre la clé sous le paillasson.

Si Boileau Loko a tenu à rappeler, en marge de sa rencontre avec le Premier ministre Julien Nkoghe Bekale, que « le FMI n’avait pas le pouvoir de supprimer des sociétés », il n’en demeure pas moins qu’il peut suggérer des réformes structurelles, des liquidations, ou des privatisations, ce qui dans le cadre du MEDC, est une suite logique vu l’importance du montant à décaisser.

Laissez votre commentaire

Global Media Time Gifpx
Ladji Nze Diakitéhttp://www.gabonmediatime.com
Titulaire d'un Master en Audit, Contrôle de Gestion et aide à la Décision, passionné de journalisme, j'analyse au quotidien l'actulaité économique du Gabon et du continent Africain ainsi que l'actualité sportive.
Street 103 Gabon Gmt