Gabon : le FMI prescrit des «mesures vigoureuses et des réformes profondes pour améliorer la gouvernance»

Gabon Gabonmediatime Fond Monetaire International Fmi Gabon
Siège du Fond Monetaire International à Washington © D.R.

En mission de consultation à Libreville du 27 septembre au 9 octobre 2019 dernier pour mener les entretiens au titre de l’article IV et des quatrième et cinquième revues de l’accord élargi en faveur du Gabon, la délégation du Fonds monétaire international (FMI) conduite par Boileau Loko, vient de livrer ses conclusions. Si elle souligne que « l’Économie se redresse lentement », l’institution préconise surtout des « mesures vigoureuses et des réformes profondes pour améliorer la gouvernance ».

Très attendues, les conclusions de la dernière mission de consultation des services du Fonds monétaire international (FMI) viennent d’être livrées. Outre les « progrès significatifs » qui ont été « réalisés dans les discussions avec les autorités sur les politiques économiques et financières pouvant permettre la conclusion des quatrième et cinquième revues du programme », l’équipe conduite par Boileau Loko a insisté sur un certain nombre de points. 


En effet, dans sa déclaration, l’économiste a notifié que si « les perspectives économiques restent favorables avec une croissance qui devrait augmenter graduellement pour atteindre 4 % dans le moyen terme », la « priorité reste de générer une croissance hors pétrole plus forte, soutenable et plus inclusive ». Pour ce faire, « des mesures vigoureuses et des réformes profondes pour améliorer la gouvernance » doivent être prises. 

D’un point de vue macroéconomique, des mesures « ambitieuses et des réformes structurelles » doivent être envisagées notamment pour favoriser l’assainissement et l’apaisement d’un climat social difficile. A noter que le fonds a mis en exergue les « progrès significatifs réalisés dans les discussions avec les autorités », sur les politiques économiques et financières pouvant permettre la conclusion des quatrième et cinquième revues du programme.

Laissez votre commentaire