lundi,21 septembre 2020
Accueil A La Une Gabon: le FMI exige la liquidation de Gabon Oil company

Gabon: le FMI exige la liquidation de Gabon Oil company

Les mesures d’austérité prises tous azimuts par le gouvernement ont souvent été considérées comme des exigences du Fonds monétaire international (FMI), provenant de l’accord élargi au titre du Mécanisme Élargi de Crédit (MEDC). Cette idée semble avérée au vue des récentes informations relayées dans le n°839 de l’hebdomadaire confidentiel Africa Energy intelligence. Selon le média qui enquête sur les grands acteurs du pétrole, du gaz et de l’électricité en Afrique, l’institution financière internationale conditionnerait le versement de la 3ème tranche du soutien budgétaire au Gabon à la liquidation de Gabon Oil company (GOC).

Alors qu’elle se targuait d’avoir réalisé de bons résultats au cours de l’année 2018 avec un résultat net qui s’est établi à 18 milliards 452 millions de Fcfa, contre -6 milliards 112 millions de Fcfa en 2017,  la Société nationale des hydrocarbures du Gabon (SNHG) pourrait très vite désenchanter. Pour cause, l’institution de Bretton Woods mettrait la pression au gouvernement gabonais pour obtenir sa liquidation pure et simple.

En effet, selon Africa Energy intelligence, le FMI « conditionne le remboursement du reliquat du programme de soutien au pays au démembrement » de la Gabon Oil company et sa filiale Gabon Oil Marketing. Sauf que cette idée n’a pas reçu pour le moment l’assentiment du gouvernement dirigé par Julien Nkoghe Bekale, qui souhaiterait garder l’acquis de disposer d’une société nationale. Pis « une telle liquidation obligerait le pays à réécrire le code pétrolier et à rédiger de nouveau tous les contrats avec les opérateurs privés, qui intègrent la GOC dans le mécanisme de partage de production », relève l’hebdomadaire.

Pour rappel, en 2017 le Fonds monétaire international avait approuvé un programme de prêt de trois ans d’une valeur de 642 millions de dollars. A ce jour, elle n’a déboursé que 395,9 millions de dollars, dont une tranche de 99 millions en décembre dernier. Le versement de l’enveloppe restant étant conditionné par la mise en place de mesures d’envergures.

Laissez votre commentaire

Global Media Time Gifpx
Mondjo Mouegahttp://gabonmediatime.com
Titulaire d'une Licence en droit, l'écriture et la lecture sont une passion que je mets au quotidien au profit des rédactions de Gabon Media Time depuis son lencement le 4 juillet 2016 et de GMTme depuis septembre 2019. Directeur des Rédactions et Rédacteur en chef de GMTme
Street 103 Gabon Gmt