Gabon: le FMI en appui à l’amélioration du Code des investissements

Gabon Gabonmediatime Jean Fidèle Otandault Fmi
Séance de travail entre Jean Fidèle Otandault et la délégation du FMI © D.R.

En visite au Gabon depuis le 26 septembre dernier, une délégation du Fonds monétaire international (FMI) s’est entretenue avec Jean Fidèle Otandault ministre de la Promotion des Investissements, des Partenariats public-privé, en charge de l’Environnement des Affaires. Au menu des échanges, l’appui technique et financier de l’institution  dans l’amélioration du code des investissements. 

Partenaire privilégié du Gabon dans sa politique de développement, le Fonds monétaire international (FMI) entend oeuvrer pour aider le pays à capter plus d’investissements directs étrangers. Pour ce faire, la délégation de l’institution présente à Libreville depuis le 26 septembre et conduite par Boileau Loko, a rencontré le ministre en charge des Investissements ce mercredi. 

En effet, autour de Jean Fidèle Otandault, l’équipe du FMI a évoqué la possibilité d’aider le pays à améliorer son environnement des affaires. Dans cette optique, il a été décidé que l’institution de Bretton Woods apporte au Gabon son expertise dans l’amélioration de son code des investissements. Jugé rigide, celui-ci peine à offrir aux investisseurs les meilleures conditions pour s’installer dans le pays comme le souligne le dernier classement Doing Business. 

A la traîne notamment en matière d’exécution des contrats, de transfert de propriété et de protection des investisseurs, le Gabon voit donc d’un bon oeil cet appui du FMI. Par ailleurs, les échanges ont permis d’évoquer la situation de l’Agence nationale de la promotion des investissements (ANPI), qui est censée jouer un rôle moteur dans ce processus.

Laissez votre commentaire