mercredi,23 septembre 2020
Accueil Derniers articles Gabon: le directeur général des Transports terrestres victime d’une campagne de dénigrement?

Gabon: le directeur général des Transports terrestres victime d’une campagne de dénigrement?

Qui en veut au directeur général des Transports terrestres Anatole Kabounou? C’est la question qui taraude les esprits ces derniers mois au vue des attaques dont ce dernier fait l’objet dans les médias. Des attaques qui viseraient également la société Auto bilan l’accusant de tous les péchés d’israël et qui seraient orchestrées par des responsables syndicaux. 

Depuis quelques jours, l’opinion assiste un peu peu médusée à une campagne menée contre le directeur général des Transports terrestres. Ce dernier serait accusé par des syndicats et acteurs du secteur d’être incapable de mettre un terme à la fraude dans la délivrance des contrôles techniques. Des accusations qui suggéreraient que Anatole Kabounou serait complice des magouilles des responsables de la société Auto Bilan.

Pour plusieurs agents du ministère, cette cabale semble incompréhensible et aurait pour seul but de “salir et dénigrer le directeur général des Transports terrestres”.  Des accusations qui seraient selon certaines indiscrétions orchestrées par la coordination des entreprises de sécurité dans les transports. « Pour le compte de qui, tapis dans l’ombre, agissent ces présidents de syndicats avec des allégations mensongères dépourvues de tout fondement, prétextant la sécurité des Gabonais afin d’assouvir une campagne personnelle certainement accompagnée d’intéressement personnel ? », s’est interrogé un des agents. 

Pis, les auteurs de cette campagne de dénigrement auraient également pris pour cible l’entreprise Auto Bilan, qui assure la mission de délivrance des contrôles techniques depuis plus de 20 ans et embauche des dizaines de Gabonais. En effet, ladite société est accusée de délivrer des documents jugés frauduleux au nez et à la barbe de la DGTT. Des accusations réfutées par les principaux concernés qui indiquent qu’elles sont « sans fondement ni preuves »

Il faut souligner qu’en un peu plus de vingt ans d’existence l’entreprise a consenti de nombreux investissements. Récemment elle a procédé à l’ouverture d’un nouveau centre à Oloumi pour un peu plus de 70 millions de FCFA. C’est d’ailleurs à la suite de cette ouverture que les accusations auraient commencé donnant l’impression d’une campagne de dénigrement orchestrée par un concurrent et dont les organisations syndicales  ne seraient que le bras armé. 

Cette attitude des organisations syndicales, selon certains responsables de l’administration des Transports, serait incompréhensible alors que lors de sa prise de fonction, le directeur général des transports terrestres, avait réuni tous les acteurs du secteur et ses collaborateurs afin de trouver des solutions aux nombreux problèmes qui minent ce secteur et donner une nouvelle vision de gestion. 

Laissez votre commentaire

Global Media Time Gifpx
Henriette Lembethttp://gabonmediatime.com/
Journaliste Le temps est une donnée fatale à laquelle rien ne résiste...
Street 103 Gabon Gmt