dimanche,27 septembre 2020
Accueil A La Une Gabon: «le diagnostic» de Macky Sall sur l’état de santé d’Ali Bongo

Gabon: «le diagnostic» de Macky Sall sur l’état de santé d’Ali Bongo

La visite de travail et d’amitié de Macky Sall, président du Sénégal chez Ali Bongo Ondimba, ce dimanche 26 mai 2019 a permis au premier cité de prendre le pouls de son homologue gabonais. Pour le président sénégalais, le chef de l’Etat gabonais se porte mieux, mais n’a pas recouvré sa « pleine capacité ». Une révélation faite au cours d’une conférence de presse à laquelle étaient conviés quelques médias triés sur le volet.

Macky Sall rentre satisfait de sa visite auprès de son homologue gabonais ce dimanche 26 mai 2019. Après la séance de travail au Palai du bord de mer, le président sénégalais a appelé à l’humanisme au cours d’une conférence de presse. « Tout le monde sait que le Président a eu un choc. Nous sommes tous des humains, aussi Président que nous soyons, nous pouvons tous tomber malade comme tous les êtres. Et donc dans cette situation, il est important que notre humanisme nous pousse non seulement à prier pour que les malades recouvrent leur pleine santé, mais également que la marche du pays puisse se faire de la manière la plus importante qu’il soit », a-t-il confié à notre confrère Médias 241.

Cependant, l’homme fort du pays de la Teranga a surpris plus d’un en déclarant que le président Ali Bongo Ondimba n’avait pas recouvré sa « pleine capacité ». « Donc, j’ai dit au Président, vraiment, toute mon amitié et toute mon admiration aussi pour ses capacités de résistance et de résilience face à la maladie. En tout cas, je prie Allah pour qu’Il lui redonne sa pleine capacité et c’est presque le cas. Alhamdoulilah ! », a-t-il affirmé lors de cette conférence. Une affirmation qui contredit l’information officielle qui persiste à dire que le chef de l’Etat a recouvré ses pleines capacités.

Faut-il mettre le diagnostic du président sénégalais dans le compte de l’émotion, du fait qu’il s’agit de celui d’un ingénieur géologue et géophysicien, et non d’un médecin ? Dans tous les cas, une frange de la population gabonaise ne le pense pas, notamment le collectif « Appel à agir » qui a exigé une expertise médicale en mars dernier. Ces derniers persistent et signent, en demandant au président de la République de « prouver sa capacité à diriger le Gabon en discutant avec son peuple ». Le chef de l’Etat l’entendra-t-il de cette oreille ? Wait and see.

Laissez votre commentaire

Global Media Time Gifpx
Street 103 Gabon Gmt