jeudi,16 septembre 2021
AccueilA La UneGabon: le Copivac va mettre fin aux cartes de vaccination provisoires

Gabon: le Copivac va mettre fin aux cartes de vaccination provisoires

Ecouter cet article

C’est au cours de la conférence de presse qu’il a animée ce mercredi 08 juillet 2021, que le ministre de la santé, le Dr. Guy-Patrick Obiang Ndong a tenu à apporter des éclaircissements sur les carnets de vaccination. Ainsi, il a annoncé que les carnets remis aux personnes lors de l’administration de leur dose de vaccin, ne seront plus valables et ne pourront plus servir pour circuler après les heures de couvre-feu. Ces derniers seront remplacés par le pass sanitaire déjà disponible dans les sites d’administration du vaccin.

A l’aube de l’arrivée à Libreville des vaccins Johnson & Johnson et Pfizer qui vont renforcer la campagne de vaccination, le ministre de la santé a, à l’occasion d’une conférence de presse, tenu à apporter plus de précisions sur les carnets de vaccination. Il a ainsi fait état de ce que sur l’ensemble du territoire, les cartes de vaccination remises depuis le début de la campagne vaccinale ne pourront plus être présentées.

Ainsi, le ministre de la Santé, Dr Guy-Patrick Obiang Ndong a informé que les carnets de vaccination provisoires remis ne seraient plus d’actualité. « Sur instruction de Madame le Premier ministre, dans les tout prochains jours, nous allons faire un communiqué qui met fin à ces cartes de vaccination provisoires. Le pass sanitaire qui est aujourd’hui disponible dans plusieurs sites de vaccination sera le document avec QR code qui pourra authentifier que nous avons bel et bien été vacciné » a-t-il déclaré.

Par ailleurs, présente en sa qualité de présidente du Comité national de vaccination contre le covid-19 (Copivac), le Pr. Marielle Bouyou Akotet a fustigé l’attitude de certaines personnes vaccinées. « Les pass sanitaires sont disponibles et nous regrettons le fait qu’une très grande proportion de personnes qui ont été vaccinées pour lesquels les pass sanitaires sont disponibles notamment les vaccinés des mois de mars avril et mai, ne va pas sur les sites récupérer les attestations de vaccination alors qu’elles sont disponibles depuis la fin du mois de juin » a-t-elle indiqué. 

Gageons que les Forces de Défense mises à disposition dans les check-points sauront faire la part des choses en laissant circuler les personnes détentrices du sésame après le couvre-feu. En effet, de nombreux cas de refus de circuler et parfois de brutalité policière après 21 heures ont été signalés et ce, même à l’encontre des personnes en règle, contrairement à ce qui avait été annoncé par le président de la République Ali Bongo Ondimba lors de son discours à la nation du 16 août 2021.

Laissez votre commentaire

Andy Marvine Nzehttp://gabonmediatime.com
Fils de Lambaréné, passionné d'écriture et féru des réseaux sociaux, qui a à cœur d'informer sur l'actualité gabonaise et internationale. Avant j'étais chef de classe, maintenant je suis titulaire d'un Master en Sciences Politiques et relations internationales
Enami Shop