dimanche,20 septembre 2020
Accueil A La Une Gabon: le Copil satisfait de la stratégie de riposte contre la Covid-19

Gabon: le Copil satisfait de la stratégie de riposte contre la Covid-19

Ce mardi 12 mai 2020, l’auditorium de l’immeuble Arambo a servi de cadre à la conférence de presse de la coordination technique du Comité de pilotage du plan de veille et de riposte contre l’épidémie à Coronavirus au Gabon (Copil) axée sur l’état des lieux de la riposte sanitaire contre cette pandémie. Occasion pour cet organe de faire un bilan de la stratégie nationale de riposte contre la Covid-19 et les perspectives à apporter pour la rendre plus efficace. 

Au cours de cette rencontre avec la presse nationale et internationale, les responsables du Comité technique du Copil le Pr. Romain Tchoua et le Dr. Guy Patrick Obiang Ndong, le président du comité scientifique le Pr Bouyou Marielle, le directeur général du Centre hospitalier universitaire de Libreville le Dr Marie Thérèse Vane, le médecin chef du centre de santé communautaire d’Owendo site de dépistage de masse le Dr Awouono Philippine et la virologue et responsable du laboratoire diagnostic le Dr. Armel Mintsa ont fait un tour d’horizon de la stratégie de riposte contre la pandémie de Covid-19. 

Ainsi, avec force et détail, le porte parole du Copil-Coronavirus le Dr. Guy Patrick Obiang Ndong est revenu sur les statistiques de la situation épidémiologique du pays. Avec un nombre total de prélèvements estimé à 5 530, le Gabon compte à ce jour 863 cas confirmés pour 137 guérison, 9 décès et plus de 2 653 cas contacts. Abordant la question des guérisons, le responsable adjoint du Copil a relevé que 95% des rémissions on été possibles après la mise sous traitement à base de Hydroxychloroquine et azithromycine des patients et que 5% ont été guéris de manière spontanée. 

Interrogé par contre sur le remède malgache dénommé Covid-organics, le président du comité scientifique le Pr. Bouyou Marielle a tenu à apporter des précisions sur la procédure qui devrait conduire à l’adoption d’un protocole thérapeutique donné. « Les preuves scientifiques doivent être générées, que ce soit par l’extérieur ou par le Gabon, afin de pouvoir valider ou non le Covid Organics. Quand on dit preuves scientifiques, il s’agit de preuves d’essais sur le virus mais aussi des preuves sur le manque de toxicité du produit », a-t-elle indiqué.

Par ailleurs, si le Pr. Romain Tchoua a estimé que la stratégie de riposte était améliorée au fil du temps pour mieux répondre au contexte, le patron du Comité technique du Copil  a indiqué qu’elle nécessitait l’implication de tous pour permettre son efficacité. 

Laissez votre commentaire

Global Media Time Gifpx
Mondjo Mouegahttp://gabonmediatime.com
Titulaire d'une Licence en droit, l'écriture et la lecture sont une passion que je mets au quotidien au profit des rédactions de Gabon Media Time depuis son lencement le 4 juillet 2016 et de GMTme depuis septembre 2019. Directeur des Rédactions et Rédacteur en chef de GMTme
Street 103 Gabon Gmt